POLITIQUE OMC : pourquoi les USA tentent de bloquer l'élection...

OMC : pourquoi les USA tentent de bloquer l’élection de la 1ère Africaine, Ngozi Okonjo-Iweala

-

La nomination de l’ex-ministre des finances du Nigeria à la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a été suspendue après que les États-Unis se sont opposés à cette décision.

Mercredi, un comité de la désignation la directrice de l’OMC a recommandé que les 164 membres du groupe approuvent la nomination de la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala.

Elle serait la première femme et la première Africaine à diriger l’OMC.

Mais les États-Unis, qui critiquent la façon dont l’OMC gère le commerce mondial, veulent une autre femme, la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee, estimant qu’elle pourrait réformer l’organisation.

Le processus de sélection du prochain directeur général de l’OMC, qui a pris quatre mois, s’est ainsi heurté à un obstacle lorsque Washington a déclaré qu’il continuerait à soutenir le ministre sud-coréen du commerce.

Que veulent les USA ?

Dans une déclaration critiquant l’OMC, le Bureau du représentant américain au commerce, qui conseille le président Donald Trump en matière de politique commerciale, a déclaré que l’organisation « doit être dirigée par quelqu’un ayant une expérience réelle et concrète dans ce domaine ».

Mme Yoo s’est « distinguée » en tant qu’experte en matière de commerce et « possède toutes les compétences nécessaires pour être un leader efficace de l’organisation », a indiqué la déclaration.

Elle a ajouté : « C’est une période très difficile pour l’OMC et le commerce international. Il n’y a pas eu de négociations tarifaires multilatérales depuis 25 ans, le système de règlement des différends est devenu incontrôlable et trop peu de membres remplissent les obligations de transparence de base. L’OMC a grandement besoin d’une réforme majeure ».

La déclaration ne mentionne pas Mme Okonjo-Iweala.

Trump a qualifié l’OMC d' »horrible » et de partiale envers la Chine, et certaines nominations à des postes clés de l’organisation ont déjà été bloquées.

Lire la suite 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks