À la Une CARICATURES : LA COLÈRE ANTI-MACRON SE POURSUIT DANS LE...

CARICATURES : LA COLÈRE ANTI-MACRON SE POURSUIT DANS LE MONDE MUSULMAN

-

La polémique ne se calme pas. Ce 27 octobre, des manifestations contre Emmanuel Macron continuent de se propager dans le monde musulman. Plusieurs dizaines de milliers de personnes étaient par exemple réunies à Dacca, au Bangladesh, pour reprocher au président français sa défense de la liberté de caricaturer le prophète Mahomet.
À Ankara, en Turquie, des protestataires continuaient eux aussi de défiler pour critiquer Emmanuel Macron, notamment avec des affiches le dépeignant une trace de chaussure sur le visage. Ces photos étaient également largement utilisées à Gaza également, alors que des images d’un drapeau français brulé au Pakistan ont été publiées.
Outre cette colère populaire, les diplomates français sont également pris à partie par les différents gouvernements. Ainsi, le numéro 2 de l’ambassade française en Iran a été convoqué ce 27 octobre afin d’obtenir des explications concernant la prise de position d’Emmanuel Macron. Téhéran a en effet critiqué le «comportement inacceptable des autorités françaises qui ont heurté les sentiments de millions de musulmans en Europe et dans le monde».
closevolume_off
PARIS RESTE SEREIN
Ramzan Kadyrov, dirigeant de la république russe de Tchétchénie, a quant à lui assuré que le président français «appelle secrètement les musulmans à commettre des crimes» en soutenant le droit à la caricature. Réaction similaire du Haut Conseil islamique en Algérie qui «condamne fermement cette campagne virulente contre le prophète Mahomet».
SUR LE MÊME SUJET
INTERNATIONALRecep Tayyip Erdogan s’en prend encore à Emmanuel Macron sur l’Islam
Face au boycott des produits français dans le monde musulman, réclamé par Recep Tayyip Erdogan, Paris se montre relativement serein. Franck Riester, ministre délégué au commerce extérieur, a ainsi déclaré au Figaro que «ce boycott est très circonscrit, limité à un certain nombre de produits alimentaires, mais vraiment de façon très limitée». Reste à savoir comment le Quai d’Orsay compte éteindre l’incendie dans les jours à venir.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks