ECONOMIE Une mauvaise surprise pour Royal Air Maroc en 2020

Une mauvaise surprise pour Royal Air Maroc en 2020

-

Royal Air Maroc n’est pas au bout de ses surprises. Malgré ses nombreux efforts pour se refaire une bonne santé financière, elle risque de boucler l’année avec des résultats financiers dans le rouge en raison de la crise sanitaire due au coronavirus.

Dans un rapport accompagnant le Projet de loi des finances 2021, la Direction des établissements et entreprises publics (DEPP) a relevé que l’activité de RAM a été impactée, en 2019, par plusieurs facteurs à savoir l’évolution défavorable des cours de change (notamment l’euro), la tension avec les pilotes de ligne, l’immobilisation au sol des B737-8 Max, ainsi que la grève des bagagistes.

Dans le détail, la compagnie aérienne nationale présente une baisse du résultat de 16,7 en 2018 à 16,1 milliards de dirhams en 2019, soit une perte nette de 131 millions de dirhams contre 821 millions de dirhams de gains l’année dernière, et une hausse de 58% de la dette globale. Le même rapport précise que RAM prévoyait un retour à l’équilibre en 2020 grâce à l’accalmie de la crise sociale et à l’intégration à l’alliance Oneworld avant que l’épidémie du coronavirus n’impacte fortement la performance de l’entreprise.

Selon le même rapport cité par Hespress, tous les chiffres sont dans le rouge pour RAM en 2020 par rapport à 2019. Mais il certifie que RAM traversait des difficultés financières bien avant la crise sanitaire. En 2019, la dette totale de la société a augmenté de 58%, soit 12,2 milliards de dirhams, contre 7,7 milliards de dirhams en 2018, après l’acquisition de 7 avions. Pis, le taux d’endettement de la compagnie s’est établi à 3,71 point, soit 1,6 point par rapport à 2018.

Au terme de l’exercice 2020, RAM s’attend à une nette détérioration des prévisions en raison des 55% d’heure de vol en moins, -58% du trafic et -7% de coefficient de remplissage. En clair, un recul de 56% du chiffre d’affaires à 6,63 milliards de dirhams est attendu pour RAM avec un résultat d’exploitation négatif de 2,93 milliards de dirhams et un résultat net déficitaire de 3,73 milliards de dirhams.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks