SANTÉ Covid-19: vous n'imaginez pas tout ce que le masque...

Covid-19: vous n’imaginez pas tout ce que le masque en tissu peut faire pour vous

-

Des épidémiologistes ont passé en revue vingt-cinq études sur l’efficacité et les raisons d’être de ce moyen de protection. Voici ce qu’ils ont découvert.

Le port du masque permet de minimiser la propagation des virus transmis par les sécrétions respiratoires. Si imparfaits soient les masques de tissu, la généralisation de leur usage pourrait faire une grande différence dans la lutte contre la diffusion du coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de Covid-19.

Nous avons commencé à analyser les publications consacrées aux masques en tissu dès le début de la pandémie, afin de tenter de protéger nos patient·es vulnérables sous dialyse ainsi que leur personnel soignant. Nous avons recensé un total de vingt-cinq études favorables au port du masque en tissu, et avons résumé nos conclusions dans un article évalué par des pairs. Nous avons également créé un site web de vulgarisation fondé sur des données probantes, (clothmasks.ca) afin de permettre au public de se familiariser avec ce sujet.

Bien que l’usage du masque soit largement répandu, de nombreuses personnes se posent encore des questions.

Je vois à travers le tissu. Comment pourrait-il bloquer des particules?

Le coronavirus SARS-CoV-2 qui cause la Covid-19 mesure environ un micron de diamètre (un micron –abrégé µm– correspond à un millième de millimètre). Or l’espace entre les mailles d’un tissu est visible à l’œil nu, et mesure environ 5 à 200 microns. Imaginer qu’un tel masque pourrait être utile pour arrêter le SARS-CoV-2 est donc contre-intuitif –certain·es n’ont d’ailleurs pas hésité à comparer cette solution à l’emploi d’une clôture ajourée pour stopper des moustiques. Pourtant, cette analogie est fausse à bien des égards.

Précisons que, dans le domaine des recherches sur les aérosols, est considéré comme aérosol tout liquide qui demeure en suspension dans l’air. Cependant, d’autres disciplines distinguent les particules de cinq microns et plus, qualifiées de «gouttelettes», des particules de tailles inférieures.

Lire la suite 

 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks