ECONOMIE Malgré les beaux discours écolos de Xi Jinping, la...

Malgré les beaux discours écolos de Xi Jinping, la Chine pollue et polluera toujours trop

-

Pour un peu, le président réussirait à faire oublier que son pays est le premier émetteur de gaz à effet de serre et continue à augmenter ses émissions.

On peut reprocher beaucoup de choses au président de la République populaire de Chine (son autoritarisme, son mépris des libertés, sa gestion policière des peuples, en Chine continentale et notamment au Xinjiang, à Hong Kong, etc.), force est de reconnaître qu’il possède une grande intelligence politique et diplomatique.

Alors que progressivement, au niveau mondial, le changement climatique s’est hissé aux tout premiers rangs des points sur lesquels sont jugés les gouvernements, son homologue américain n’a toujours rien compris. Cette année, ce dernier ne s’est pas (encore) affiché avec les mineurs de charbon comme il l’avait fait pendant sa campagne de 2016, mais il continue à nier la réalité du changement climatique et se prépare à faire sortir son pays de l’accord de Paris le 4 novembre, au lendemain de l’élection présidentielle.

Xi Jinping, lui, a saisi qu’il y avait là un vrai problème et, face à Donald Trump, un bon moyen de marquer des points dans l’opinion mondiale.

La Chine «galvanise» l’opinion mondiale

Le 22 septembre dernier, en visioconférence dans le cadre de la 75e assemblée générale de l’ONU, il a annoncé que la Chine atteindrait son pic d’émissions de dioxyde de carbone «avant 2030» (auparavant, il était prévu que ce serait «vers» 2030) et que la neutralité carbone du pays serait atteinte d’ici à 2060. Personne ne s’y attendait et le succès a été immédiat. Les dirigeant·es européen·nes ont évidemment salué cette déclaration et l’agence Chine Nouvelle n’a pas eu trop de mal à trouver des responsables d’ONG enthousiastes face à une initiative qui allait «galvaniser l’action mondiale».

Lire la suite 

 

Dernières nouvelles

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

« Il y a une épidémie qui aggrave le coronavirus : le fait que nous mangeons des aliments de mauvaise qualité »

"La nourriture est un plus grand risque que le coronavirus et personne n'en parle." C'est ce qu'affirme l'endocrinologue argentino-américaine Mariela...

Doit lire

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    Ok No thanks