INTERNATIONAL Liban: la communauté internationale s'accorde sur une aide de...

Liban: la communauté internationale s’accorde sur une aide de plus de 250 millions d’euros

-

Lors de la visioconférence qui s’est tenue dimanche 9 août, les pays décidés à venir en aide au Liban après l’explosion qui a ravagé Beyrouth ont convenu que ce soutien devra être contrôlé par l’ONU et fourni en toute transparence aux Libanais.

Une trentaine de représentants de pays désireux de venir en aide au Liban se sont rassemblés dans l’après-midi du dimanche 9 août pour une visioconférence organisée conjointement par la France et par l’Organisation des Nations unies (ONU). L’objectif était de fixer le cadre de l’aide de la communauté internationale au Liban, meurtri par une crise économique et par la terrible explosion survenue mardi à Beyrouth et qui a fait au moins 158 morts et 6 000 blessés.

« Efficacité et transparence »

À l’issue de cette visioconférence, à laquelle ont notamment participé le président français Emmanuel Macron et le président américain Donald Trump, les pays donateurs ont livré un communiqué à propos de leur soutien : « Les participants ont convenu que leur assistance devrait (…) être bien coordonnée sous l’égide des Nations unies et fournie directement à la population libanaise, avec le maximum d’efficacité et de transparence. »

Alors que Michel Aoun, le président libanais, a exclu toute enquête internationale, les pays donateurs ont insisté sur la nécessité d’une enquête « impartiale, crédible et indépendante » sur les circonstances qui ont amené à l’explosion meurtrière de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient stockées depuis six ans au port de Beyrouth.

Une aide de  252,7 millions d’euros

Au total, la communauté internationale engagée au soutien du Liban s’est accordée sur une aide de 252,7 millions d’euros. Trente millions d’euros viendront de la France, l’Union européenne apportera plus du double. Cette aide est déjà en cours, et sera pour la suite délivrée sous coordination de l’ONU, et sans conditions. En revanche pour l’assistance à la reconstruction économique et financière du pays, dans un deuxième temps, les autorités libanaises devront s’engager à entamer les réformes réclamées par la population.

La France – dont la contribution s’élève donc à 30 millions d’euros – va envoyer plus de 18 tonnes d’aide médicale et près de 700 tonnes d’aide alimentaire. Le navire porte-hélicoptères Tonnerre, équipé d’un hôpital et avec à son bord 200 tonnes de farine et de produits laitiers et infantiles, a appareillé dans la soirée de Toulon.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks