À la Une Manche: Londres préoccupé par l'afflux de bateaux de migrants...

Manche: Londres préoccupé par l’afflux de bateaux de migrants venus de France

-

Près de 4 000 personnes ont traversé la Manche cette année, à bord de plus de 300 petits bateaux. Le gouvernement britannique dénonce un nombre « inacceptable » de migrants arrivant ainsi au Royaume-Uni, disant vouloir travailler avec la France pour rendre cette route cimpraticable ».

« Le nombre de traversées de petites embarcations illégales [vers le Royaume-Uni] est effroyable et élevé à un point inacceptable », a tweeté la ministre britannique de l’intérieur Priti Patel. Ce jeudi, au moins 235 migrants ont été interceptés entre le France et l’Angleterre, établissant ainsi un nouveau record journalier, une semaine seulement après le précédent – 202 personnes le 30 juillet.

« Ces chiffres sont honteux, a encore réagi la ministre sur Twitter. La France et les autres États membres de l’UE sont des pays sûrs. Les vrais réfugiés devraient y demander l’asile, et non pas risquer leur vie et enfreindre la loi en venant au Royaume-Uni. Je travaille à rendre cette route impraticable. »

Intervention de l’armée envisagée

Selon plusieurs médias britanniques, le gouvernement britannique envisage de faire intervenir l’armée pour gérer l’afflux de migrants. Interrogé à ce sujet ce vendredi sur la chaîne de télévision Sky News, le ministre des Finances Rishi Sunak est resté flou. « Je ne voudrais pas spéculer sur les mesures exactes qui seront mises en place », a-t-il déclaré.

Le secrétaire d’État en charge de l’Immigration, Chris Philp, se rendra en France la semaine prochaine pour discuter de la question. Londres, écrit ce dernier dans une tribune parue ce vendredi dans The Telegraph, attend du gouvernement français qu’il empêche les migrants de prendre la mer.

La Grande-Bretagne doit aussi « intercepter » les migrants qui quittent la France et « renvoyer » ceux qui arrivent sur les côtes britanniques, ajoute Chris Philp. Et d’insister : « Les Français doivent garantir que les migrants surpris en train d’essayer d’atteindre le Royaume-Uni par bateau ne peuvent pas récidiver. »

Une enquête officielle a été lancée cette semaine par le comité parlementaire en charge de l’Intérieur, afin « d’examiner les raisons derrière l’augmentation du nombre de traversées de migrants, ainsi que les réponses apportées par les autorités britanniques et françaises ».

« Démagogie naïve »

« Le ministère de l’Intérieur a perdu le contrôle et toute crédibilité sur cette question, alimentant le chaos, la criminalité et un traumatisme indescriptible pour ceux qui se sentent obligés de faire ces passages dangereux », a pour sa part dénoncé l’ONG « Detention Action » auprès de l’agence britannique PA.

« Essayer de rendre cette route « impraticable » par une application plus stricte de la loi relève d’une démagogie naïve et reviendra plus ou moins à la même chose », a ajouté sa directrice Bella Sankey.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks