INTERNATIONAL Menacé par Donald Trump, l'avenir américain de TikTok entre...

Menacé par Donald Trump, l’avenir américain de TikTok entre les mains de Microsoft

-

Le chinois ByteDance accepte de céder les activités de TikTok aux États-Unis à Microsoft, le géant américain de l’informatique. Mais les négociations entre les deux firmes sont suspendues aux velléités de Donald Trump qui a déclaré vouloir l’interdire par décret.

Sous fond de guerre froide entre Washington et Pékin, l’application vidéo populaire dans le pays est dans le collimateur de Donald Trump et TikTok se retrouve au cœur de la tourmente sino-américaine. Après d’intenses négociations entre l’entreprise chinoise et de potentiels repreneurs, dont Microsoft, le chinois ByteDance a accepté de céder les activités de TikTok, dont l’avenir américain est incertain.

En acceptant de céder ses activités américaines au géant informatique, la firme chinoise tente de sauver in extremis un accord avec la Maison Blanche sur l’avenir de l’application aux États-Unis, son principal marché. Soupçonné par Washington de partager ses données avec Pékin, l’acquisition de l’application par une firme américaine pourrait être une réponse aux craintes du président.

TikTok, un risque pour la sécurité nationale?

Très prisés des adolescents, TikTok est valorisée à 50 milliards de dollars et compte 80 millions d’utilisateurs actifs dans le pays. Pas étonnant donc que ByteDance ait insisté pour rester au capital de TikTok aux États-Unis, ce que Washington a refusé catégoriquement. Pour l’Administration américaine, la gestion des données privées de tant d’utilisateurs Américains par une entreprise chinoise représente un trop grand risque pour la sécurité nationale.

Le groupe chinois n’a pas répondu directement à Donald Trump mais a dit souhaiter multiplier par dix ses mille emplois existant sur le territoire américain. Il a aussi promis d’investir un milliard de dollars dans un fonds pour aider l’innovation américaine, selon le Financial Times.

Mais la menace du président américain d’interdire TikTok aux États-Unis pourrait mettre des bâtons dans les roues de Microsoft et d’autres investisseurs américains de ByteDance, comme Sequoia Capital et General Atlantic qui l’ont également approché.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks