INTERNATIONAL Des vaisseaux fantômes nord-coréens s'échouent sur les côtes japonaises

Des vaisseaux fantômes nord-coréens s’échouent sur les côtes japonaises

-

En cause, la pêche illégale chinoise.

Depuis quelques temps, les plages de l’ouest du Japon sont témoins d’un phénomène très étrange. De frêles bateaux en bois s’échouent de temps à autres sur ses côtes et comme dans les légendes, certain sont peuplés de squelettes humains. Six cents d’entre eux sont arrivés au Japon ces cinq dernières années.

Il est connu depuis longtemps que ces «vaisseaux fantômes» sont des petites embarcations de pêcheurs nord-coréens. Pour certains, ces bateaux appartiennent à des espions ou à des Coréens essayant de fuir leur pays en tentant la traversé de la mer du Japon.

Pour d’autres, les pêcheurs s’étaient éloignés trop loin des côtes car le réchauffement climatique éloigne les calamars. Les équipages meurent de faim puis leurs embarcations dérivent des mois jusqu’au Japon.

Une nouvelle enquête de l’ONG Global fishing watch (GFW) suggère que c’est en réalité la pêche illégale chinoise qui force ces pêcheurs à s’éloigner dangereusement de leurs côtes.

700 navires en 2018

Basée à Washington et co-fondée par Google, GFW s’appuie sur des données satellites pour affirmer qu’en 2018, ce sont 700 navires chinois qui ont pêché dans les eaux nord-coréennes. Soit un tiers de la flotte de pêche au large du pays.

Ces bateaux récupèreraient d’immenses quantités de calamar, ce qui forcerait environ 3.000 embarcations nord-coréennes à se risquer jusqu’aux eaux russes. En cas d’avarie ou de manque de carburant, les esquifs sont ensuite repoussés par le courant jusqu’au Japon.

Ces activités, si elles sont avérées, contreviendraient aux sanctions de l’ONU qui, en réponse aux essais nucléaires nord-coréens, interdisent depuis 2017 à toute puissance étrangère de pêcher dans les eaux nord-coréennes. Ainsi, le pays ne peut pas vendre de droit à venir pêcher sur son territoire. Sanctions pour lesquelles la Chine avait elle aussi voté.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks