AFRIQUE 10 ans de pouvoir d’Alassane Ouattara : quel bilan...

10 ans de pouvoir d’Alassane Ouattara : quel bilan ?

-

Alassane Ouattara prend le pouvoir en avril 2011, au terme d’une crise postélectorale qui a fait plus de 3.000 morts. Mais il est parvenu à redresser l’économie du pays.

Avant la pandémie de Covid-19, le pays affichait l’une des croissances économiques les plus fortes du continent africain et du monde, selon la Banque mondiale. Depuis 2012, la Côte d’Ivoire enregistre ainsi une progression moyenne de 8% chaque année.

Selon le député Bema Fofana, secrétaire permanent du RHDP, Alassane Ouattara a redonné espoir. « Depuis 2017, le pays est vraiment stable. Nous voyons aujourd’hui que l’espoir est permis. Et c’est vraiment différent de ce que nous avons vécu avant 2010″, affirme le député.

Il ajoute qu’Alassane Ouattara a réconcilié la Côte d’Ivoire. »Pour ce qui concerne la réconciliation, si vous venez en Côte d’Ivoire, vous verrez que dans toutes les régions des choses se passent bien. Maintenant entre les hommes politiques c’est un autre débat. Sinon, il n’y a pas de problème entre les Ivoiriens. »

Les défis de la réconciliation

Pourtant, certains Ivoiriens vivent mal le dossier de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale et déplorent une justice des vainqueurs après la crise postélectorale.

Pour Patrice Saraka, secrétaire général du Cojep, le parti de Charles Blé Goudé, « même si Alassane Ouattara n’a pas réussi à construire suffisamment d’écoles, s’il n’a pas réussi à construire suffisamment de centres de santé, que les Ivoiriens ne sont pas réconciliés, on pourrait régler ces problèmes. »

Mais dit-il, » Alassane Ouattara a promis monts et merveilles, il a dit qu’il était la solution. Malheureusement, la solution s’est présentée comme une désillusion pour l’ensemble des Ivoiriens. »

Á quelques mois du scrutin présidentiel, la situation politique est tendue, notamment en raison de la sous-représentation de l’opposition au sein de la commission électorale. Alors que les Ivoiriens se disent fatigués et ne veulent pas vivre une autre crise postélectorale.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks