À la Une Yémen: les séparatistes du Sud se réconcilient avec le...

Yémen: les séparatistes du Sud se réconcilient avec le gouvernement

-

Si la guerre se poursuit toujours au Yémen, c’est peut-être la fin d’un des nombreux conflits qui déchirent le pays. Les séparatistes du Sud annoncent finalement renoncer à leur autonomie. Ils se disent prêts à un partage du pouvoir entre eux et le gouvernement. C’est l’Arabie Saoudite voisine qui est à l’origine de ce consensus.

Le Yémen est contrôlé par plusieurs camps et jusque-là, c’était la guerre de tous contre tous. Le nord du pays est tenu par les rebelles Houthis. Le Sud est entre les mains des séparatistes. Quant aux forces pro-gouvernementales, elles tentent en vain de reconquérir le territoire national avec l’aide d’une coalition militaire arabe menée par l’Arabie saoudite.

En plus de ce soutien stratégique, le royaume saoudien joue également les médiateurs afin de réconcilier le gouvernement yéménite et les séparatistes du Sud, alliés à l’origine. C’est ainsi qu’en novembre 2019, l’accord de Riyad a vu le jour, rappelle Sami Boukhelifa, du service international de RFI. Et après des mois de tractations, les séparatistes du Sud annoncent finalement approuver ce plan de partage du pouvoir.

Mieux concentrer la lutte contre les Houthis

S’il est réellement mis en œuvre dans les prochains jours, ce sera une victoire pour l’Arabie Saoudite. Car si Riyad veut réconcilier forces pro-gouvernementales et séparatistes du Sud, c’est pour mieux concentrer la lutte contre les Houthis au Nord.

Ces rebelles chiites soutenus par l’Iran sont la bête noire de Riyad. Les Saoudiens bombardent massivement leurs positions sans même prendre en compte la présence des civils.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks