ECONOMIE Maroc: accélération des contaminations : le pire est à...

Maroc: accélération des contaminations : le pire est à craindre

-

La situation épidémiologique est critique et l’option non envisagée par le gouvernement est finalement prise. Avec le reconfinement de certaines régions à risque, l’économie nationale pourrait être impactée.

Les records de contamination ont inquiété le gouvernement au point de confiner à nouveau son économie, rapporte l’Économiste. Dimanche, la décision d’interdire la circulation entre huit zones à risque a été prise par les autorités sanitaires.

Cette décision fait suite au record quotidien de contaminations enregistré, samedi depuis le début de la pandémie (811 personnes infectées). Afin de prévenir d’autres foyers de contaminations, à quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, connue comme une période de transhumance, le ministre de la Santé a invité les Marocains à la maturité et à la responsabilité pour éviter les visites inutiles et les contacts physiques. Il les a également appelés à veiller au respect des mesures de prévention lors des rassemblements familiaux. Pour l’heure, la distanciation sociale demeure l’une des principales mesures à respecter pour limiter la propagation du virus.

Le ministre avait annoncé un reconfinement “en cas de non-respect des mesures de prévention et de sécurité”. À l’en croire, le virus est toujours présent et guette la moindre occasion pour se propager davantage au regard du relâchement des mesures barrières constaté au sein de la population.

Selon les scenarii les plus optimistes, le PIB devrait baisser de 5% et le taux de chômage grimper à 14,8 %. La recrudescence des cas et un éventuel reconfinement de l’économie balaieraient toutes ses prévisions et retarderaient la reprise, précise le même quotidien. Par ailleurs, tous les organismes de prévision anticipent un scénario de croissance en V avec un rebond de l’économie dès 2021 à condition qu’il n’y ait pas une deuxième vague de contamination.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks