AFRIQUE Le Premier ministre malien tend la main à l'opposition

Le Premier ministre malien tend la main à l’opposition

-

Au lendemain de la nomination d’un gouvernement de six ministres, le Premier ministre malien Boubou Cissé a réuni ce mardi 28 juillet son équipe. Parmi ses missions, le règlement de la crise politique.

Costume strict pour les uns, boubou traditionnel pour les autres, et treillis militaire pour le ministre de la Défense. Les membres du nouveau gouvernement restreint formé se sont réunis ce mardi à la primature, rapporte notre correspondant à Bamako, Serge Daniel. Devant la presse, le Premier ministre malien a fixé l’objectif de son équipe. « La valeur ajoutée de cet exécutif restreint est de pouvoir négocier dans les meilleurs délais la sortie de crise », fait valoir Boubou Cissé

L’équipe n’est pas encore complète et elle le sera bientôt, a poursuivi le Premier ministre. Boubou Cissé veut faire sauter les digues politiques et voir dans le gouvernement, à côté de la majorité, l’opposition réuni au sein du Mouvement du 5 juin. Pour y parvenir, il lui tend la main. « Ils sont attendus et même fortement désirés dans ce prochain attelage gouvernemental qui doit être incessamment mis en place ».

Le Premier ministre s’est ensuite rendu chez l’imam Dicko, figure de proue de la constation. Selon un message transmis à l’AFP par le directeur de la cellule de communication du Premier ministre, Boubou Doucouré, le chef du gouvernement lui a demandé de « s’impliquer pour que les acteurs du M5-RFP acceptent la main tendue du chef de l’Etat en rejoignant le gouvernement d’union nationale, en privilégiant le dialogue comme solution incontournable de sortie de crise ».

Boubou Cissé sait bien que l’opposition a des revendications. C’est pourquoi il fait une nouvelle offre de dialogue. Quant on lit entre les lignes, on peut estimer qu’il laisse entendre que malgré les décisions prises par le dernier sommet extraordinaire de la Cédéao, il est possible, entre Maliens, d’approfondir les voies et moyens de sortie de crise.

Le Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces patriotiques (M5RFP) a reporté pour « des raisons stratégiques » à mercredi une conférence de presse qu’elle devait tenir ce mardi.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks