ECONOMIE Coronavirus : Le chômage partiel prolongé pour le secteur...

Coronavirus : Le chômage partiel prolongé pour le secteur du tourisme, selon des modalités à définir

-

Le dispositif de chômage partiel pour le secteur du tourisme, particulièrement affecté par la pandémie de coronavirus, qui devait prendre fin en septembre, sera prolongé jusqu’en décembre, a annoncé ce mercredi le secrétaire d’Etat au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

Ce recours à l’activité partielle pour les entreprises du secteur (hôtellerie, restauration, voyagistes, événementiel, etc.) avait été instauré pendant le confinement, pour les aider à faire face à l’arrêt ou la baisse de leur activité. En mai, le gouvernement avait annoncé la prolongation du dispositif jusqu’à fin septembre. « Le chômage partiel se poursuit sur les mêmes modalités jusqu’en septembre, il va être prolongé jusqu’au mois de décembre, on verra peut-être les modalités selon l’état du secteur », a annoncé le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne au micro de France Info.

Prêts et reports d’impôts

« Mais ce qui est clair, c’est que les professionnels du tourisme ont besoin d’un soutien dans la durée ; pour certains cela va être une année blanche. On continuera d’être à leur côté », a-t-il insisté. « On regardera cela en septembre. Sur le principe, oui, nous continuerons jusqu’au mois de décembre ». Jean-Baptiste Lemoyne a rappelé que le gouvernement avait « mis 18 milliards d’euros en mesure de soutien et d’investissements » pour le secteur du tourisme, des mesures annoncées en mai et qui englobent les mesures de chômage partiel, les prêts garantis par l’Etat, les exonérations sociales ou encore les reports d’impôts.

« Près de 9 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat » ont déjà été accordés aux entreprises du secteur « pour faire face à toutes les tensions de trésorerie », a précisé le secrétaire d’Etat. Le secteur dans son ensemble représente plus de 8 % du PIB français et quelque 2 millions d’emplois.

20 % des établissements menacés

« Il va falloir rallonger les délais d’aide et de soutien à notre profession, sinon il y a beaucoup de portes d’hôtels qui vont fermer. Ce sera un cataclysme économique pour notre filière du tourisme », avait indiqué mardi à l’AFP Jean-Virgile Crance, président du Groupement national de chaînes hôtelières (GNC).

« Le chômage partiel s’arrête en septembre, on avait demandé à le prolonger jusqu’en avril 2021 a minima. Il faudra regarder à prolonger l’exonération des charges et sur la partie financière, il faudra prolonger les échéances bancaires, quitte à ce qu’elles soient reportées en fin de financement, autrement beaucoup d’établissements ne s’en sortiront pas », selon lui. « Avec l’Umih », principale fédération d’hôteliers, « on estime à plus de 20 % les établissements qui pourraient être en situation de quasi-faillite d’ici la fin de l’année, si la situation économique perdure », a-t-il également estimé.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks