SANTÉ Coronavirus : Donald Trump défend à nouveau l'hydroxychloroquine

Coronavirus : Donald Trump défend à nouveau l’hydroxychloroquine

-

Le président américain Donald Trump a de nouveau défendu l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour éradiquer le coronavirus, contredisant ainsi ses propres responsables de la santé publique.

Il a fait valoir que le médicament contre la malaria n’est rejeté comme traitement contre la Covid-19 que parce que c’est lui qui l’a suggéré.

Ses remarques surviennent un jour après que Twitter ait interdit à son fils aîné de publier un clip faisant l’éloge de l’hydroxychloroquine.

Il n’y a aucune preuve que le médicament puisse combattre le virus, et les régulateurs avertissent qu’il peut causer des problèmes cardiaques.

Le mois dernier, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a mis en garde contre l’utilisation de ce médicament pour le traitement du coronavirus, suite à des rapports faisant état de « graves problèmes de rythme cardiaque » et d’autres problèmes de santé.

Le mois dernier, la FDA a révoqué son autorisation d’utilisation d’urgence du médicament pour le traitement du Covid-19. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « il n’y a actuellement aucune preuve » qu’il est efficace comme traitement ou qu’il prévient la Covid-19.

L’hydroxychloroquine a été présentée pour la première fois par M. Trump en mars dernier en relation avec la Covid-19.

Donald TrumpCopyright de l’imageGETTY IMAGES Image captionDonald Trump

Le président a déclaré aux journalistes à la Maison Blanche mardi : « Quand je recommande quelque chose, ils aiment dire ‘ne l’utilisez pas' ».

Le président de 73 ans a surpris les journalistes en mai en déclarant qu’il avait commencé à prendre ce médicament non éprouvé. Mardi, Donald Trump a déclaré qu’il avait pris de l’hydroxychloroquine pendant 14 jours et n’avait ressenti aucun effet secondaire, déclarant à nouveau que le médicament était efficace pour traiter le coronavirus.

« Je ne peux que dire que de mon point de vue, et sur la base de nombreuses lectures et de beaucoup de connaissances à ce sujet, je pense que cela pourrait avoir un impact très positif dans les premiers stades », a-t-il déclaré. « Je pense que vous ne perdez rien en le faisant, si ce n’est que politiquement, il ne semble pas trop populaire ».

Dans cette vidéo, désormais interdite, des médecins ont affirmé que l’hydroxychloroquine est un « remède contre le Covid » et que « vous n’avez pas besoin de masque » pour ralentir la propagation du coronavirus. Le clip a été partagé avec les 84 millions d’abonnés de Twitter de M. Trump et a été visionné plus de 17 millions de fois sur Facebook.

En réponse aux questions des journalistes, M. Trump a déclaré qu’il pensait que le groupe présenté dans la vidéo était « des médecins très respectés ».

Je ne faisais pas de déclarations », a déclaré M. Trump à propos du tweet. « Ce sont les recommandations de beaucoup d’autres personnes, y compris des médecins ».

Interrogé sur l’hydroxychloroquine plus tôt dans la journée de mardi, le Dr Anthony Fauci, principal expert américain en maladies infectieuses, a déclaré que ce médicament n’était pas un traitement approprié pour la Covid-19.

L’expert en coronavirus de la Maison Blanche a déclaré mardi à l’émission matinale d’ABC News que le médicament « n’est pas efficace contre les maladies à coronavirus ».

Lors du briefing de mardi, M. Trump a demandé pourquoi le Dr Fauci et sa collègue, le Dr Deborah Birx, étaient populaires, mais pas son administration.

« Il a cette cote d’approbation élevée, alors pourquoi n’ai-je pas une cote d’approbation élevée en ce qui concerne – et cette administration – ce virus ?

Les États-Unis comptent aujourd’hui plus de 4,3 millions de cas de Covid-19 signalés et plus de 149 000 décès.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks