AFRIQUE Litige frontalier RDC – Zambie : la SADC donne...

Litige frontalier RDC – Zambie : la SADC donne raison à Kinshasa

-

Dans le cadre du différend frontalier opposant la RDC à la Zambie, la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) vient de trancher en faveur du géant d’Afrique centrale. Et donne un ultimatum d’une semaine aux militaires zambiens pour quitter les territoires en litige.

L’annonce a été faite vendredi en réunion du Conseil des ministres. « Le ministre de la Défense a informé le Conseil sur les derniers développements du litige frontalier entre la RDC et la Zambie. Après examen du contentieux frontalier qui oppose la Zambie à la République démocratique du Congo, la SADC saisie par la RDC vient de décider que les localités de Kibanga et de Kalubamba font partie de la République démocratique du Congo », a déclaré le porte-parole du gouvernement dans sa lecture du compte-rendu de la réunion.

En lieu et place d’une option militaire pour répondre à l’irruption de soldats zambiens dans les localités de Kibanga et de Kalubamba, la RDC a récemment choisi de mener une offensive diplomatique en saisissant la SADC. Cette dernière a ainsi dépêché une mission en RDC pour évaluer la situation.

Arrivée le 22 juillet dernier à Moliro dans la province du Tanganyika, la mission composée de 15 membres (civils et militaires) a effectué des visites sur 4 localités congolaises (Kibanga, Kalubamba, Moliro et Pweto) et 3, côté zambien (Tshibanga, Tshimpunda et Musosa). Pour ces experts appuyés par leurs collègues de la MONUSCO, Kibanga et Kalubamba reviennent à la RDC.

Et « Il a été donné 7 (sept) jours à l’Armée Zambienne pour évacuer ses troupes », a rappelé le ministère congolais de la Défense.

Outre la SADC, le président Tshisekedi a aussi sollicité lors d’une visite à Brazzaville en mi-juillet, l’arbitrage du voisin Denis Sassou-Nguesso qui préside la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).

Voilà qui pourrait résonner comme une grande victoire diplomatique de Félix Tshisekedi, même si aux nombreuses autres frontières, le pays subit des assauts de pays limitrophes.

Reste à présent la réponse aussi bien diplomatique que militaire qu’entend envoyer Lusaka.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks