FINANCE Les utilisateurs noirs d'Instagram ont 50% plus de risques...

Les utilisateurs noirs d’Instagram ont 50% plus de risques d’être bannis automatiquement que les blancs

-

Mais après avoir fait part de leurs conclusions à leurs supérieurs, les employés auraient reçu l’ordre d’arrêter d’enquêter sur ces éventuels préjugés raciaux inclus dans ces outils. Selon NBC News, Instagram a par la suite mis en place une version légèrement différente de l’outil de modération automatique, mais les employés n’ont pas été autorisés à faire des recherches sur ce dernier.

En réponse à cette information, Facebook n’a pas nié que ces employés ont reçu l’ordre d’arrêter d’enquêter sur les éventuels préjugés raciaux liés aux outils, mais a déclaré qu’ils utilisaient eux-même une méthodologie défectueuse. L’entreprise a ajouté qu’elle étudiait actuellement la meilleure façon de tester ses produits pour détecter des préjugés raciaux.

« Nous étudions activement comment mesurer et analyser nos produits selon des critères raciaux et ethniques de manière responsable et en partenariat avec d’autres entreprises », a déclaré la porte-parole de Facebook, Carolyn Glanville, dans un communiqué.

Cette publication survient alors que Facebook fait l’objet d’une surveillance accrue sur sa gestion des questions liées aux discours haineux et aux préjugés raciaux. La société s’est efforcée de développer des politiques de modération de contenu capables de distinguer les messages critiquant des groupes démographiques comme les hommes et les blancs de ceux critiquant des groupes opprimés, rapportait Vanity Fair l’année dernière.

Facebook s’est fixé des objectifs ambitieux pour améliorer la diversité raciale et sexuelle de son personnel. Un rapport sur la diversité publié le mois dernier a montre que l’entreprise progresse vers ces objectifs, mais que de nombreux segments de l’entreprise — en particulier les rôles techniques et les cadres supérieurs —restent disproportionnellement blancs et masculins.

Des employés ont critiqué l’entreprise pour avoir minimisé les préjugés raciaux potentiels de ses réseaux sociaux : « J’ai vu des gens devenir fous parce que la direction les ignorait et nous

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks