SCIENCE Coronavirus: le monde en alerte

Coronavirus: le monde en alerte

-

La pandémie de coronavirus continue de se propager dans le monde, touchant 196 pays et territoires. Quatorze millions de personnes ont été atteintes du Covid-19 et plus de 616 317 personnes sont décédées des suites de la maladie. Tour d’horizon de la course folle du coronavirus, dans notre édition spéciale de 6h à 7h TU, avec nos invités et nos reporters.

Le nombre de morts dus au Covid-19 a doublé en deux mois. Depuis le 28 juin, 100 000 nouveaux décès ont été comptabilisés. Dans certaines régions, une seconde vague semble se profiler et l’Afrique, qui avait été jusque-là épargnée, comptabilise de plus en plus de nouveaux cas.

Les États-Unis, pays le plus endeuillé au monde

En tête des pays les plus endeuillés au monde, les États-Unis recensent près de 150 000 décès pour 4 millions de cas confirmés. Après plusieurs mois à avoir clamé l’inutilité du port du masque, Donald Trump change de stratégie. Il est apparu masqué pour la première fois en public le 11 juillet, comparant le port du masque à « un acte patriotique ».

Pour l’instant, le port du masque n’est obligatoire que dans 28 États sur 50. Dans certains États américains, le virus semble incontrôlable. La Floride est devenue le nouvel épicentre mondial de la pandémie. Ailleurs, certaines images interpellent, comme ces camions réfrigérés mobilisés à Houston pour soulager les morgues.

L’Amérique latine en alerte

L’Amérique latine a aussi été durement touchée par la pandémie. Le Brésil reste le deuxième pays le plus touché au monde, avec plus de 80 000 décès, presque 1 000 par jour en moyenne depuis quatre mois. La situation est critique au Mexique qui arrive en quatrième position (derrière le Royaume-Uni), avec 40 400 décès. Dans ces deux pays, les présidents respectifs Jair Bolsonaro et Andres Manuel Lopez Obrador sont très critiqués pour leur gestion de la crise.

Beaucoup de pays latino-américains ont entamé un déconfinement partiel, donnant le feu vert à la réouverture de l’économie. Certains pays comme la République dominicaine, le Salvador ou le Honduras avaient levé les restrictions de déplacement avant de faire machine arrière devant la recrudescence des cas de contamination.

D’autres maintiennent toujours leur population sous cloche comme en Colombie dans les villes de Bogota ou Medellin. La situation de la Bolivie est aussi à surveiller de près. La Force policière contre le crime (FELCC) a ramassé plus de 400 cadavres dans les rues et les maisons en une semaine à peine. Parmi eux, 85 % étaient atteints de la maladie.

Au Pérou comme en Equateur par exemple, les hôpitaux sont complètement saturés. Les Péruviens font face à un manque cruel de lits, de médicaments, d’oxygène et de personnels soignants qui exercent de plus en plus leur droit de retrait face au conditions de travail risquée et leurs salaires impayés.

L’Europe craint une deuxième vague

De son côté, l’Europe panse encore ses plaies et craint une deuxième vague. Malgré des chiffres moins importants, le continent continue de pâtir de l’épidémie et le nombre de décès s’élève à 180 887. Le Royaume-Uni reste le plus touché avec 295 817 cas confirmés et 45 422 décès.

Dans le décompte des victimes du coronavirus en Europe, après l’Angleterre vient l’Espagne qui déplore le décès de 28 424 personnes. La Catalogne, région touristique du nord du pays, frontalière de la France, est au cœur du rebond des nouvelles contaminations observées depuis la levée du confinement le mois dernier.

Près de 7 000 nouvelles infections ont été recensées dans la région uniquement au cours des deux dernières semaines, soit la moitié de celles enregistrées dans tout le pays.

Augmentation du nombre de cas en Afrique

En Afrique, les cas augmentent dangereusement. Lundi 20 juillet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est notamment déclarée « préoccupée » par l’accélération de l’épidémie sur ce continent qui, jusqu’à présent, était relativement épargné. Avec 5 000 décès, l’Afrique du Sud tire la sonnette d’alarme. À Madagascar, en Zambie ou en Namibie, le nombre de cas explose également.

Enfin, en Asie, les autorités restent sur le qui-vive. Au Japon, la gouverneure de Tokyo a appelé ce mercredi 22 juillet ses administrés à rester chez eux. À Hong-Kong, le coronavirus connaît un sursaut et de nouvelles restrictions ont été imposées par les autorités.

La Chine, berceau de l’épidémie, a rehaussé les contrôles pour tout nouvel arrivant sur son territoire. Mardi 21 jullet, le pays a annoncé que toute personne désirant se rendre sur son territoire avait pour obligation de présenter un test Covid-19 négatif et réalisé dans les cinq jours avant le décollage.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks