INTERNATIONAL Covid-19: l'Italie présente un plan de protection des migrants

Covid-19: l’Italie présente un plan de protection des migrants

-

Les débarquements autonomes de groupes de migrants s’intensifient sur l’île sicilienne de Lampedusa, où 10 463 personnes ont débarqué entre le 1er janvier et le 22 juillet 2020, contre 3 428 durant la même période en 2019. Parmi eux, plusieurs dizaines ont été testés positifs au Covid-19, ce qui pose un nouveau problème à l’Italie, où le virus a déjà fait plus de 35 000 morts. Rome a élaboré un plan pour protéger les migrants et la population.

Au cours des dernières semaines, plus de 3 000 migrants sont arrivés sur les côtes du sud de l’Italie, dont une majorité de Tunisiens, Bangladais et Ivoiriens. Alertée par les autorités locales, la ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese a donc pris plusieurs engagements.

Tous les migrants qui débarqueront seront soumis à des tests de dépistage. Pour les positifs, et ceux ayant été en contact avec des malades, une quarantaine sera imposée.

Ils seront isolés dans des structures adaptées ou des hôpitaux militaires, ou encore, à bord de ferries loués par l’État et déployés entre les côtes siciliennes et calabraises. Sur le modèle du Moby Zazà, transformé en hôpital flottant pour les personnes secourues par l’Ocean Viking de SOS Méditerranée et un navire de l’ONG Sea-Watch.

Les migrants de Lampedusa négatifs au Covid-19, mais la population craint des clusters

Désormais, les premiers contrôles sanitaires sont effectués avant leur transfert dans les centres d’accueil. Mais celui de Lampedusa, qui a une capacité de 95 places, est régulièrement saturé. Selon les chiffres de ce jeudi 23 juillet, 954 migrants y sont hébergés dans l’attente d’être transférés ailleurs.

Cette situation provoque des tensions au sein de la population qui a peur des contagions. Et redoute l’impact sur le tourisme des débarquements de petits groupes de migrants.

Dans d’autres régions, la situation est tout aussi tendue. En Toscane, près de Pérouse, 23 migrants testés négatifs, mais sous surveillance médicale dans un ancien gîte rural, ont pris la poudre d’escampette. Dans la ville vénitienne de Jesolo, un Nigérian de 30 ans en Italie depuis six mois a contaminé une quarantaine de migrants dans un centre géré par la Croix Rouge. Les mesures sanitaires et de sécurité seront donc renforcées dans toutes les structures d’accueil.

Matteo Salvini demande la fermeture des ports pour « défendre les Italiens »

Matteo Salvini insiste sur le même refrain. Selon lui, il faut fermer les ports de la péninsule pour « défendre les Italiens ». Il se rendra ce jeudi 23 juillet à Lampedusa pour « soutenir », dit-il, « les hôteliers désespérés ». Mais le maire de l’île Totò Martello, issu de la gauche, s’est déclaré très étonné de cette initiative car Salvini n’a jamais mis les pieds à Lampedusa à l’époque où il était ministre de l’Intérieur.

Selon les autorités de Palerme, des migrants de Lampedusa devraient être transférés vers le continent le jour de la visite du leader de l’extrême-droite italienne. La Ligue reste toutefois le premier parti dans les intentions de vote avec 26 %, contre 21 % pour le Parti démocrate et 16 % pour le Mouvement 5 étoiles.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks