INTERNATIONAL Pas-de-Calais : Au moins 125 migrants secourus en mer...

Pas-de-Calais : Au moins 125 migrants secourus en mer en cinq jours

-

IMMIGRATION Les tentatives de traversées de migrants pour rejoindre la Grande-Bretagne se sont multipliées.

  • Mercredi, 36 migrants ont été secourus alors qu’ils tentaient de traverser la Manche.
  • En cinq jours, ce sont 125 migrants qui ont été récupérés en mer.
  • Dimanche, une cellule franco-britannique de lutte contre les passeurs a été créée.

Entre mardi soir et mercredi matin, trente-six migrants, répartis dans trois embarcations, ont été secourus dans le détroit du Pas-de-Calais, au large de Calais, alors qu’ils tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord (PREMAR).

Mardi soir, vers 23 h 15, une embarcation de migrants a contacté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) pour demander une assistance, a rapporté la préfecture maritime dans un communiqué.

Trois interventions au cours de la matinée

Cette embarcation, tombée en panne moteur et à bord de laquelle se trouvaient 19 personnes, a été récupérée vers 3 h 13 du matin, mercredi. Peu avant 10 h, les migrants ont été débarqués à Boulogne-sur-Mer où ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières (PAF).

Toujours dans la matinée de mercredi, à 7 h 15, la vedette de la gendarmerie maritime a repêché neuf migrants qui faisaient route vers la Grande-Bretagne à bord d’un canot. L’alerte avait été donnée par un navire de commerce qui avait aperçu l’embarcation au large de Calais.

Mercredi matin encore, vers 6 h 30, c’est le navire de passagers Seaways qui a signalé la présence d’une troisième embarcation en panne, toujours au large de Calais, avec huit personnes à bord. Ces derniers ont été secourus par une vedette des Sauveteurs en mer peu avant 8 h du matin.

Une cellule franco-britannique de lutte contre les passeurs

Selon un décompte réalisé par 20 Minutes, depuis samedi, ce ne sont pas moins de 125 migrants répartis dans 14 embarcations qui ont été récupérés par les secours français alors qu’ils tentaient de traverser la Manche.

Notons aussi que dimanche, à Calais, le nouveau ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait signé avec son homologue britannique, Priti Patel, une convention créant « une cellule franco-britannique de renseignement » basée à Coquelles. Composée de six policiers français et de six policiers britanniques, cette cellule aura pour vocation de lutter contre les passeurs de migrants.

 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks