RELIGION États-Unis : un musulman demande du temps pour prier,...

États-Unis : un musulman demande du temps pour prier, son employeur le vire

-

Aux États-Unis, E’Lon Brown, 37 ans, de confession musulmane a été licencié pour avoir demandé à son entreprise «  des aménagements  » pour prier.

Se sentant victime d’une discrimination, l’employé a porté plainte contre Automatic Distributors Corp et StaffMax. Brown venait de passer une semaine au sein d’Automatic Distributor où il travaillait au département logistique.

E’Lon Brown confie avoir demandé un léger aménagement de son emploi du temps pour se rendre à la mosquée voisine, située à moins de cinq minutes de la société. En lieu et place d’une autorisation, l’entreprise l’a tout simplement licencié. Se défendant, StaffMax laisse entendre que Brown aurait dû évoquer ce sujet «  avant de commencer à travailler  ». Pour elle, accepter la demande du salarié reviendrait à autoriser tous les autres salariés.

Le licencieusement de cet employé constituerait une violation de l’article 7 de la loi sur les droits civils de 1964, qui interdit toute discrimination religieuse. Le salarié musulman réclame des dommages et intérêts. Son avocate, Zanah Ghalawanji, affirme que la loi exige «  des aménagements  » pour pratique religieuse pourvu que «  ces aménagements ne représentent pas un fardeau pour l’employeur  ».

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks