INTERNATIONAL Coronavirus au Bangladesh : Un homme accusé d’avoir fourni...

Coronavirus au Bangladesh : Un homme accusé d’avoir fourni des milliers de faux certificats de tests négatifs

-

PANDEMIE Le propriétaire de deux cliniques est soupçonné d’avoir distribué de faux certificats attestant que leurs détenteurs n’avaient pas contracté le coronavirus.

Un homme accusé d’avoir fourni des milliers de faux certificats de tests négatifs au Covid-19 dans les deux cliniques qu’il possède a été arrêté ce mercredi au Bangladesh. Mohammad Shahed, 42 ans, s’apprêtait alors à quitter le pays, dissimulé sous une burqa, a annoncé la police.

Il a été arrêté après une traque de neuf jours. Une dizaine de personnes ont également été interpellées dans le cadre de cette affaire.

Plus de 6.000 faux certificats

Mohammad Shahed est soupçonné d’avoir distribué de faux certificats attestant que leurs détenteurs n’avaient pas contracté le coronavirus, sans même leur avoir fait subir de test. « Il a été arrêté sur les berges d’une rivière frontalière au moment où il essayait de s’enfuir en Inde », a déclaré le porte-parole du Bataillon d’action rapide de la police, le colonel Ashique Billah.

« Ces cliniques ont [dit avoir] procédé à 10.500 tests au coronavirus, dont 4.200 étaient des vrais. Le reste des résultats, 6.300, n’a pas donné lieu à des tests », a-t-il affirmé.

Plus de 190.000 cas recensés

Mohammad Shahed est aussi accusé d’avoir fait payer ses clients pour l’obtention de ces certificats ainsi que pour des traitements contre le Covid-19 malgré un accord passé avec le gouvernement en vertu duquel ses hôpitaux à Dacca, la capitale, le feraient gratuitement. Une femme médecin connue et son mari soupçonnés d’avoir émis des milliers de faux certificats dans leur laboratoire de cette même ville ont également été arrêtés.

Le Bangladesh, qui compte 168 millions d’habitants, a officiellement recensé 193.000 cas de contamination par le coronavirus dont 2.457 mortels.

 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks