CULTURE Le jeu vidéo peut-il nous sauver?

Le jeu vidéo peut-il nous sauver?

-

Et si… nous reconstruisions le monde différemment? Et si le jeu nous rappelait l’importance de se connaître soi pour mieux vivre en accord avec le monde?

Dans un contexte post-Covid, la question est sur toutes les lèvres: et si nous faisions différemment? Et si nous reconstruisons plus en en accord avec nous-mêmes et avec le monde?

«Et si», ces deux mots de l’enfance permettent de faire jaillir un monde, de rêver, mais aussi d’apprendre, de grandir, de comprendre, d’expérimenter. Et si ce jeu fondateur nous guidait, à nouveau, nous, citoyen·es de ce monde en train de se (re)faire?

Le jeu nous autorise à tester, à expérimenter, à mieux comprendre. De manière plus inattendue, le jeu peut aussi s’adresser à l’individu sur un plan intime et l’accompagner à appréhender des éléments complexes tels que l’éthique ou le deuil.

Et si le jeu nous rappelait l’importance de se connaître soi pour mieux vivre en accord avec le monde?

Des jeux pour contribuer

Ce sont les représentant·es des sciences dites dures qui ont commencé à nourrir la renaissance des jeux dans le domaine du sérieux. Foldit fait office de légende dans l’univers –maintenant connu des serious games.

Conçus par des scientifiques de l’université de Washington, il permet de s’essayer au pliage des protéines et de faire ainsi avancer la recherche biologique (notamment sur le virus du VIH). Ce sont des milliers d’internautes, comme vous et moi, qui se connectent sur le site depuis près de quinze ans et s’amusent à réaliser de nouveaux pliages parfois complètement inédits –que les scientifiques n’avaient, jusqu’alors, pas découverts. Ces derniers publient ces découvertes en citant les joueurs et joueuses de Foldit comme co-autrices et co-auteurs.

Si ces personnes non averties, non formées à la biologie, peuvent contribuer à la recherche scientifique c’est parce que le jeu leur en fait comprendre les principes, les rouages. Le jeu permet en effet d’expérimenter, de tester par soi-même et d’avancer selon le principe d’essais, erreurs (voire essais, réussites en l’occurrence!).

Dans un jeu, chaque action a une conséquence directe et visible. Lancer le dé et faire un quatre nous fait avancer de quatre cases; tomber d’une plate-forme (dans un jeu vidéo) nous fait revenir au début du niveau. Tout l’art de la personne qui joue est alors de comprendre comment manipuler les règles pour réussir à remporter la partie. Ainsi, il ou elle découvre et comprend ce qui lui fait gagner des points ou en perdre et intègre de nouvelles connaissances. Les entreprises l’ont d’ailleurs bien compris et usent du serious game de plus en plus dans la formation. Le chiffre d’affaires des serious same a été de 2,6 milliards de dollars en 2016.

À vous de jouer!

Si j’utilise le terme de citoyen·es c’est parce que nous pouvons tous contribuer à de nombreuses recherches grâce à ce que beaucoup nomment les citizen games. Mehdi Moussaid, docteur en éthologie, détaille les raisons de cet engouement des scientifiques pour les contributions citoyennes. Il donne également des exemples de jeux (et donc de recherches) auxquels nous pouvons contribuer.

L’équipe de spécialistes qui a créé Foldit vient d’ailleurs de proposer son nouvel opus, un jeu pour lutter contre le coronavirus.

Quand ce ne sont pas des scientifiques qui cherchent au travers du jeu des contributions citoyennes, ce sont des jeux qui incitent des patient·es à prendre part à la recherche sur le terrain. Ainsi, des étudiant·es en game design ont réalisé en quarante-huit heures un serious game qui permet de faire comprendre l’importance et le déroulement des essais cliniques. King Of Trial a été réalisé durant la Medical Game Jam organisée en décembre dernier par Compare et l’AP-HP. Vous pouvez le découvrir sur Android. La boucle est bouclée…

Lire la suite 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks