SPORTS En Argentine, le footing devient un acte politique

En Argentine, le footing devient un acte politique

-

Dans le contexte de confinement sans fin que traverse Buenos Aires, l’adepte de la course à pied est peut-être devenu·e un·e opposant·e à la politique du gouvernement central.

Comme si la pluie et le froid de l’hiver austral ne suffisaient pas à décourager les plus braves sportifs et sportives, les autorités argentines ont interdit le footing à Buenos Aires. Une sanction fruit de la quarantaine éternelle, l’une des plus longues au monde (plus de 110 jours), que traversent les habitant·es de l’aire métropolitaine de Buenos Aires (AMBA).

Le bouc émissaire parfait?

Le runner, adepte de la course à pied en français, a d’abord gagné une bataille, obtenant l’autorisation très limitée (de 20 heures à 8 heures) de l’activité sportive dans l’espace public, à partir du 8 juin. Une victoire de courte durée, puisque les sorties sportives sont de nouveau interdites, depuis le 1er juillet. La faute à un retour à la phase 1, la plus stricte, de ce confinement sans fin, avec l’arrivée du pic de contagion de l’hiver austral, dont les autorités tentent de canaliser l’ampleur.

Durant la période d’autorisation, impossible de passer à côté de ce héros urbain qui fendait l’obscurité de la nuit portègne (de Buenos Aires) avec ses tee-shirts aux couleurs fluorescentes et ses lunettes à la Edgard Davids. Le runner obtient alors un protagonisme qui le propulse à la une des journaux. Notamment le premier soir de l’autorisation, lorsque se dévoile les photos de centaines de sportifs et sportives qui manquent de s’entrechoquer tant ils sont nombreux et nombreuses. La scène se passe aux abords des lacs des bois de Palermo, l’équivalent local du bois de Boulogne. Comme il fallait s’y attendre, cette orgie de personnes concentrées dans les parcs des beaux quartiers du nord de la ville ne va pas plaire à tout le monde.

Lire la suite 

 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks