INTERNATIONAL Accusations de viol : "Emmanuel Macron a placé Gérald...

Accusations de viol : « Emmanuel Macron a placé Gérald Darmanin comme une victime, on marche sur la tête », dénonce Caroline de Haas

-

La militante féministe Caroline de Haas a dénoncé mercredi 15 juillet une « inversion de la culpabilité », opérée selon elle par le président de la République en défendant la nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur.

« C’est incroyable que le président de la République, qui a nommé un gouvernement très politique, se place uniquement sur le terrain judiciaire », réagit la militante féministe Caroline de Haas, membre du mouvement Nous Toutes et interrogée mercredi 15 juillet sur franceinfo, aux propos d’Emmanuel Macron sur Gérald Darmanin. Dans son interview du 14-Juillet, le chef de l’Etat a défendu la nomination du ministre de l’Intérieur, visé par une plainte pour viol, en s’estimant être le « garant de la présomption d’innocence ».

« On peut légalement avoir le droit d’être ministre (…) et pourtant ne pas être ministre », souligne Caroline de Haas, qui cite les cas de François de Rugy et François Bayrou. « Il y a manifestement des délits et des crimes pour lesquels, quand un homme est mis en cause, on considère que c’est suffisamment grave pour le débarquer d’un gouvernement. Par contre, quand c’est une mise en cause pour viol, on considère que ce n’est pas suffisamment grave », indique Caroline de Haas, qui explique que cela l’« interroge sur la façon dont le président de la République considère les violences sexistes et sexuelles ».

« Inversion de la culpabilité »

Caroline de Haas note une « inversion de la culpabilité ». « Emmanuel Macron a placé Gérald Darmanin comme une victime, on marche sur la tête », poursuit la militante féministe, selon qui Emmanuel Macron « a, dans son discours, repris (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks