FINANCE Taxe d’habitation, masques... ce qu’il faut retenir de l’allocution...

Taxe d’habitation, masques… ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

-

14h40 : L’entretien avec Emmanuel Macron est terminé.

14h38 : Interrogé sur les contrôles au faciès, le président a affirmé vouloir plus de contrôle. « Nous allons généraliser avant la fin du quinquennat les caméra piéton », qui « permettent de retracer la vérité des faits qui permettent de protéger et de rétablir cette confiance ».

Le chef de l’État a enfin estimé : « Je pense que nous vivons une crise démocratique profonde. Nous ne pouvons pas avoir une abstention comme celle que nous avons eue lors des municipales sans nous poser de question. Il y a une espèce de fatalisme et de l’autre côté une colère. C’est à nous d’avoir un État bienveillant, de retrouver ce chemin ». Interrogé sur un second mandat, Emmanuel Macron a estimé que l’évoquer dès maintenant serait « prématuré ». « Je vous le dirai », a-t-il déclaré, sans annoncer de calendrier.

14h35 : Dans le cadre de la transition écologique, le président de la République a également dit son intention de « redévelopper le fret ferroviaire massivement » en soutenant notamment les trains de nuit et les petites lignes. « On va redévelopper les trains de nuit. Là aussi, on va redévelopper les petites lignes de trains parce que tout ça, ça permet de faire des économies et ça permet de réduire nos émissions ». Concernant le transport aérien, fortement décrié pour ses émissions de CO2, le président a toutefois estimé que « quand le train met trois, quatre, cinq, six heures, l’avion se justifie ».

Sur l’avenir, Emmanuel Macron a estimé que « nous vivons une crise inédite » en se disant « convaincu qu’on peut bâtir un pays différent d’ici à 10 ans. On a le droit de voir loin, même lorsqu’il ne reste que 600 jours ». Il a détaille son « objectif à six mois : protéger un maximum d’emplois » avant d’ajouter : « J’ai un objectif à 18-24 mois : le plan de relance. Mais la France doit avoir un objectif à 10 ans. Nous ne savons pas régler nos différences par temps calme. Après la guerre, en quelques années nous sommes redevenus une grande puissance internationale

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks