INTERNATIONAL Pédophilie sur le Darknet: l'homme interpellé en Gironde collabore...

Pédophilie sur le Darknet: l’homme interpellé en Gironde collabore avec la justice

-

L’homme de 40 ans interpellé en Gironde, parmi les pédophiles les plus recherchés au monde, « a souhaité collaborer avec la justice », a assuré ce mardi son avocat qui a évoqué pour son client, « pris dans un engrenage », « une « arrestation quasi-salvatrice ».

Un engrenage

« Depuis sa garde à vue puis devant le juge d’instruction, il a souhaité collaborer avec la justice et présenter ses excuses pour ce qu’il avait fait (…) ce n’est pas quelqu’un qui est dans une négation de l’horreur », a déclaré son avocat Simon Takoudju.

« Il s’est senti pris dans un engrenage avec l’impossibilité d’en sortir (…) depuis des années, il aurait voulu stopper tout cela. Cette arrestation quasiment salvatrice lui permettra (…) peut-être de trouver les raisons qui l’ont poussé à faire cela », a ajouté l’avocat de l’homme suspecté d’avoir administré des sites pédo-pornographiques sur le Darknet.

Selon une source proche du dossier, ce quadragénaire « inséré », qui donnait l’apparence d' »une personne lambda », était domicilié à Frontenac, village à l’est de Bordeaux entre Garonne et Dordogne, où il vivait avec ses deux filles de 4 et 8 ans, qu’il mettait parfois en scène, son fils et sa femme.

Dans les radars depuis 2014

Cet audidacte de l’informatique, cantonnier travaillant sur « trois ou quatre communes proches », se livrait à ses activités parallèles sous son toit le plus souvent, « la nuit », « a priori, sans éveiller les soupçons de sa femme », a indiqué la source. Bien qu’agissant « en solitaire » derrière son ordinateur, l’homme avait toutefois « pour habitude d’échanger avec d’autres internautes, pour partager des contenus ».

Le juge d’instruction qui a repris le dossier aura encore « de nombreuses investigations à mener », a assuré la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie.

Le quadragénaire était dans le radar des services de lutte contre la pédophilie depuis 2014, au point d’être « devenu l’une des dix cibles prioritaires mondiales ».

Viols incestieux

Il a été mis en examen à Bordeaux le 9 juillet, soupçonné d’avoir administré des plateformes pédo-pornographiques accessibles à des « milliers de personnes » dans le monde, sur le darknet, partie cachée du réseau internet classique où les échanges sont totalement anonymisés. Ce père de famille est également mis en examen pour des viols sur ses deux fillettes qu’il mettait en scène dans des contenus filmés qu’il produisait, selon une autre source proche du dossier.

Grâce à une cyberinfiltration, les policiers spécialisés de l’office central pour la Répression des Violences aux Personnes (OCRVP), en collaboration avec l’office de police européen Europol, avaient fini par identifier son adresse IP. Interpellé le 7 juillet près de son domicile, il a reconnu les faits et se trouve aujourd’hui en détention provisoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Article précédentLe président brésilien Jair Bolsonaro, en quarantaine depuis une semaine après avoir été testé positif au coronavirus, a annoncé lundi qu’il allait subir un nouveau test et qu’il avait hâte de reprendre ses activités normales. Jair Bolsonaro s’exprimait dans une interview téléphonique avec la chaîne de télévision CNN Brasil depuis sa résidence officielle à Brasilia, le palais d’Alvorada, où il est confiné. Le président d’extrême droite a indiqué qu’il devait subir un nouveau test PCR mardi. « J’attendrai le résultat avec anxiété parce que je ne supporte pas cette routine de rester à la maison, c’est horrible », a-t-il déclaré. Le dirigeant a posé pour la presse en train de nourrir des émeus devant le palais, le visage couvert d’un masque. Jair Bolsonaro, 65 ans, relativise depuis le début de la crise sanitaire la gravité de la pandémie et s’est déclaré hostile aux mesures de confinement prises par les gouverneurs des Etats brésiliens, insistant sur la nécessité de ne pas bloquer l’économie nationale. Pas de fièvre ni de problèmes respiratoires Il a déclaré dans son interview de lundi qu’il se sentait « très bien », qu’il n’avait pas de fièvre ni de problèmes respiratoires et qu’il n’avait pas non plus perdu le goût, l’un des symptômes classiques du Covid-19. Mardi, « si tout va bien, je retourne au travail. Bien sûr, si c’est le contraire, j’attendrai quelques jours de plus », a dit Jair Bolsonaro. « Pour le reste, tout va bien, nous travaillons tout le temps en visioconférence, et nous faisons tout ce qui est possible pour que les choses ne s’accumulent pas pendant que je suis à Alvorada », a encore déclaré Jair Bolsonaro. Il a déclaré jeudi dernier dans son direct hebdomadaire sur Facebook qu’après s’être senti mal il avait commencé à prendre chaque jour un comprimé d’hydroxychloroquine, un médicament controversé. « Je vais très bien, grâce à Dieu », a-t-il dit. Le deuxième pays en termes de cas de contamination Utilisée depuis des décennies contre le paludisme, l’hydroxychloroquine est employée dans de nombreux pays pour combattre le Covid-19. Mais son efficacité n’a pas été prouvée formellement et la question divise profondément la communauté scientifique mondiale. Le Brésil est après les Etats-Unis le deuxième pays en termes de cas de contamination et en termes de décès liés au Covid-19. Le bilan brésilien à la date de lundi était de 1.884.967 cas et de 72.833 décès. Ces chiffres incluaient 20.286 nouveaux cas et 733 nouveaux décès enregistrés au cours des dernières 24 heures.
Article suivant[Commentaire] Le Sénégal face à l’épidémie de la mal gouvernance !

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks