RELIGION Hajj 2020 : une mise en garde aux pèlerins

Hajj 2020 : une mise en garde aux pèlerins

-

Les pèlerins au hajj 2020 qui pénétreraient dans les lieux saints de La Mecque sans permis seront passibles d’une amende de 10 000 rials saoudiens (2352 euros). Ainsi en a décidé le ministère saoudien de l’Intérieur.

Cette amende va être appliquée à tout contrevenant au cours de la période du 19 juillet (28 de Dhul Qadah) au 2 août (12 de Dhul Hijjah), indique un communiqué du ministère. En cas de récidiviste, le contrevenant payera une amende de 20 000 rials saoudiens (4 705 euros).

Le ministère saoudien de l’Intérieur appelle tous les pèlerins au respect strict des mesures sanitaires et sécuritaires prises dans le cadre du hajj 2020. D’ores et déjà, les agents de sécurité chargés de prévenir les violations et de contrôler toute tentative d’entrer dans les zones pendant la période indiquée sont déployés sur le terrain.

Cette année, le hajj se déroulera dans un contexte particulier marqué par la pandémie du Covid-19. C’est pourquoi l’Arabie saoudite a limité le nombre de pèlerins du Hajj à 10 000 conformément aux préoccupations de sécurité concernant la crise sanitaire.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks