À la Une Emmanuel Macron souhaite le port obligatoire du masque dans...

Emmanuel Macron souhaite le port obligatoire du masque dans «tous les lieux publics clos»

-

À l’instar de la Belgique, le président de la République francaise Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 14 juillet vouloir rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos.

Après la cérémonie du 14-Juillet, le président de la République française, Emmanuel Macron, a renoué avec la tradition de l’interview présidentielle. Port du masque obligatoire dans les lieux publics clos, relance économique, remaniement ministériel… Lors de ce rendez-vous très attendu, il a abordé de nombreux sujets.

La crise du Covid-19

Pour faire face au Covid-19, alors qu’il y a « des signes que ça repart un peu », le président de la République a déclaré qu’il souhaitait rendre « obligatoire le masque dans tous les lieux publics clos ». Il a notamment évoqué la date du 1er août.

Concernant un potentiel nouveau confinement national, « je ne veux pas de ça pour le pays », a assuré Emmanuel Macron sans toutefois fermer la porte à des confinements locaux en cas de regain de l’épidémie.

Le chef de l’État a également annoncé qu’en cas de deuxième vague de contaminations, « nous serons prêts ». « Nous avons à la fois les stocks et les approvisionnements qui sont sécurisés et nous avons l’organisation au plus près du terrain, qui permettrait de faire face à une recrudescence, si elle était là », a-t-il insisté.

Sur le sujet du vaccin contre le coronavirus, Emmanuel Macron a estimé qu’il serait « absurde » de faire du « nationalisme sanitaire » et que si un vaccin était développé, la France serait parmi les premiers à en bénéficier.

Relance économique

Emmanuel Macron souhaite que la jeunesse soit au coeur de la relance économique. Pour cela, « un dispositif exceptionnel d’exonération des charges » allant jusqu’à 1,6 smic sera mis en place pour les jeunes. 300 000 projets et contrats d’insertion pour les jeunes éloignés de l’emploi seront également créés et 200 000 places dans les formations qualifiantes supérieures pour permettre la poursuite provisoire des études seront ouvertes.

Estimant qu’« on ne résout pas une crise comme celle-ci en augmentant les impôts », le président de la République a affirmé que la «trajectoire fiscale » décidée et « votée par la représentation nationale », sera « celle qui sera tenue ».

« Une modération des dividendes » a également été mis en avant par Emmanuel Macron de la part des entreprises ayant demandé à leurs employés de diminuer leurs salaires. « Si on dit aux salariés de faire un effort, l’actionnaire doit faire un effort aussi », a-t-il insisté.

Remaniement ministériel

Interpellé sur la contestation contre la nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur, le chef de l’État a réaffirmé son respect de « l’émoi et la colère » des féministes mais a défendu la nomination de l’ancien ministre de l’Action et des Comptes publics à la place Beauvau. La lutte « contre les violences faites aux femmes, l’égalité réelle effective entre femmes et hommes est un combat sur lequel je ne lâcherai rien », a-t-il assuré tout en réaffirmant l’importance de la présomption d’innocence.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks