INTERNATIONAL Coronavirus : Bolsonaro, en quarantaine, annonce qu’il va subir...

Coronavirus : Bolsonaro, en quarantaine, annonce qu’il va subir un nouveau test

-

EPIDEMIE Jair Bolsonaro s’exprimait dans une interview téléphonique avec la chaîne de télévision CNN Brasil depuis sa résidence officielle à Brasilia.

Le président brésilien Jair Bolsonaro, en quarantaine depuis une semaine après avoir été testé positif au coronavirus, a annoncé lundi qu’il allait subir un nouveau test et qu’il avait hâte de reprendre ses activités normales. Jair Bolsonaro s’exprimait dans une interview téléphonique avec la chaîne de télévision CNN Brasil depuis sa résidence officielle à Brasilia, le palais d’Alvorada, où il est confiné.

Le président d’extrême droite a indiqué qu’il devait subir un nouveau test PCR mardi. « J’attendrai le résultat avec anxiété parce que je ne supporte pas cette routine de rester à la maison, c’est horrible », a-t-il déclaré. Le dirigeant a posé pour la presse en train de nourrir des émeus devant le palais, le visage couvert d’un masque. Jair Bolsonaro, 65 ans, relativise depuis le début de la crise sanitaire la gravité de la pandémie et s’est déclaré hostile aux mesures de confinement prises par les gouverneurs des Etats brésiliens, insistant sur la nécessité de ne pas bloquer l’économie nationale.

Pas de fièvre ni de problèmes respiratoires

Il a déclaré dans son interview de lundi qu’il se sentait « très bien », qu’il n’avait pas de fièvre ni de problèmes respiratoires et qu’il n’avait pas non plus perdu le goût, l’un des symptômes classiques du Covid-19. Mardi, « si tout va bien, je retourne au travail. Bien sûr, si c’est le contraire, j’attendrai quelques jours de plus », a dit Jair Bolsonaro.

« Pour le reste, tout va bien, nous travaillons tout le temps en visioconférence, et nous faisons tout ce qui est possible pour que les choses ne s’accumulent pas pendant que je suis à Alvorada », a encore déclaré Jair Bolsonaro. Il a déclaré jeudi dernier dans son direct hebdomadaire sur Facebook qu’après s’être senti mal il avait commencé à prendre chaque jour un comprimé d’hydroxychloroquine, un médicament controversé. « Je vais très bien, grâce à Dieu », a-t-il dit.

Le deuxième pays en termes de cas de contamination

Utilisée depuis des décennies contre le paludisme, l’hydroxychloroquine est employée dans de nombreux pays pour combattre le Covid-19. Mais son efficacité n’a pas été prouvée formellement et la question divise profondément la communauté scientifique mondiale. Le Brésil est après les Etats-Unis le deuxième pays en termes de cas de contamination et en termes de décès liés au Covid-19.

Le bilan brésilien à la date de lundi était de 1.884.967 cas et de 72.833 décès. Ces chiffres incluaient 20.286 nouveaux cas et 733 nouveaux décès enregistrés au cours des dernières 24 heures.

 
Article précédent« Un concert important pour la reprise en septembre » : le Chœur et la Maîtrise de Radio France reviennent sur scène pour le 14-Juillet
Article suivantLe président brésilien Jair Bolsonaro, en quarantaine depuis une semaine après avoir été testé positif au coronavirus, a annoncé lundi qu’il allait subir un nouveau test et qu’il avait hâte de reprendre ses activités normales. Jair Bolsonaro s’exprimait dans une interview téléphonique avec la chaîne de télévision CNN Brasil depuis sa résidence officielle à Brasilia, le palais d’Alvorada, où il est confiné. Le président d’extrême droite a indiqué qu’il devait subir un nouveau test PCR mardi. « J’attendrai le résultat avec anxiété parce que je ne supporte pas cette routine de rester à la maison, c’est horrible », a-t-il déclaré. Le dirigeant a posé pour la presse en train de nourrir des émeus devant le palais, le visage couvert d’un masque. Jair Bolsonaro, 65 ans, relativise depuis le début de la crise sanitaire la gravité de la pandémie et s’est déclaré hostile aux mesures de confinement prises par les gouverneurs des Etats brésiliens, insistant sur la nécessité de ne pas bloquer l’économie nationale. Pas de fièvre ni de problèmes respiratoires Il a déclaré dans son interview de lundi qu’il se sentait « très bien », qu’il n’avait pas de fièvre ni de problèmes respiratoires et qu’il n’avait pas non plus perdu le goût, l’un des symptômes classiques du Covid-19. Mardi, « si tout va bien, je retourne au travail. Bien sûr, si c’est le contraire, j’attendrai quelques jours de plus », a dit Jair Bolsonaro. « Pour le reste, tout va bien, nous travaillons tout le temps en visioconférence, et nous faisons tout ce qui est possible pour que les choses ne s’accumulent pas pendant que je suis à Alvorada », a encore déclaré Jair Bolsonaro. Il a déclaré jeudi dernier dans son direct hebdomadaire sur Facebook qu’après s’être senti mal il avait commencé à prendre chaque jour un comprimé d’hydroxychloroquine, un médicament controversé. « Je vais très bien, grâce à Dieu », a-t-il dit. Le deuxième pays en termes de cas de contamination Utilisée depuis des décennies contre le paludisme, l’hydroxychloroquine est employée dans de nombreux pays pour combattre le Covid-19. Mais son efficacité n’a pas été prouvée formellement et la question divise profondément la communauté scientifique mondiale. Le Brésil est après les Etats-Unis le deuxième pays en termes de cas de contamination et en termes de décès liés au Covid-19. Le bilan brésilien à la date de lundi était de 1.884.967 cas et de 72.833 décès. Ces chiffres incluaient 20.286 nouveaux cas et 733 nouveaux décès enregistrés au cours des dernières 24 heures.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks