SOCIÉTÉ Séville : un Marocain risque 12 ans de prison...

Séville : un Marocain risque 12 ans de prison pour viol de sa femme

-

Douze ans de prison. C’est la peine demandée par le parquet de Séville contre un Marocain accusé de viol sur sa femme qui a l’habitude de subir ses « attaques physiques et verbales continues ».

Le ministère public requiert contre AES, 9 ans de prison pour délit d’agression sexuelle avec aggravation de la parenté, 2 ans pour mauvais traitements réguliers, 1 an pour violation de mesures conservatoires, et deux ordonnances d’interdiction.

Selon le procureur, les faits se sont déroulés le 27 février 2017 aux environs de 2 heures, au domicile du couple, situé près de l’aéroport de San Pablo. L’accusé voulait avoir des relations intimes avec sa femme qui s’y est opposée parce qu’elle avait ses menstrues.

« En colère, et d’un ton agressif, « , l’accusé lance à sa femme : « Tu as tout le temps des menstrues ; tu dois faire ce que je te dis ». Puis, il l’a poussée si fort que la jeune femme est tombée par terre, avant de l’emmener de force dans la chambre, où il l’a agressée sexuellement.

À la suite de ces événements, qui ont contraint la victime à se rendre à l’hôpital de la Virgen del Rocío, le 28 février, le tribunal de Séville en charge des violences à l’égard des femmes, a pris une ordonnance d’interdiction contre l’accusé. Mais après quelques jours, celui-ci est retourné au domicile familial et a recommencé à vivre avec sa femme et ses deux filles.

Selon le dossier de conclusions provisoires du parquet, la femme, mariée à l’accusé depuis 2012, a vécu une vie de couple ponctuée d’ »insultes, coups et blessures, et subi toutes sortes de violence, en particulier lors de relations intimes ».

Une relation « fondée sur l’utilisation de la violence physique et verbale permanente », estime l’Unité pour l’évaluation complète de la violence sexiste (UVIVG) qui n’a pas pu toutefois déterminer si la jeune femme souffrait de séquelles.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks