ECONOMIE Maroc : une chute de croissance de 5,8 %...

Maroc : une chute de croissance de 5,8 % attendue en 2020

-

Le Haut-commissariat au plan (HCP) prévoit une chute de la croissance économique du Maroc à 5,8 % au titre de l’année 2020, en raison des effets de la sécheresse et de la crise sanitaire du covid-19.

« Le Produit Intérieur Brut (PIB) devrait baisser de 5,8 % en 2020 contre une croissance de 2,5 % en 2019 », indique le HCP dans le document de Budget économique exploratoire 2021.

Dans le secteur primaire, on note un repli de 5,7 % en 2020 contre une régression de 4,6 % enregistrée en 2019. Les activités non agricoles devraient baisser de 5,3 % en 2020 alors qu’elle a connu une hausse de 3,7 % en 2019, précise la même source.

En ce qui concerne le secteur secondaire, un repli de près de 6,9 % en 2020 est noté contre une hausse de 3,6 % en 2019, hormis les activités des industries chimiques et para-chimiques et celles du secteur minier.

Quant au secteur tertiaire, les activités devraient chuter de 4,5 % en 2020 contre une hausse de 3,8 % en 2019. Le tourisme et le transport seraient les secteurs les plus durement touchés par la crise.

Le taux de chômage, pour sa part, devrait atteindre environ 14,8 %, soit une hausse de 5,6 points par rapport à 2019, souligne le HCP qui précise par ailleurs que les besoins de financement de l’économie nationale devraient connaître une hausse de 6,9 % du PIB contre 4,4 % en 2019.

Sur le plan des finances publiques, les mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus, devraient entraîner une accentuation du déficit budgétaire à près de 7,4 % du PIB, nettement au-dessus de 6,1 % du PIB, soit le niveau moyen annuel enregistré dans les années 2011 et 2013.

La dette publique globale, quant à elle, devrait dépasser 90 % du PIB, en hausse de près de dix points par rapport à 2019.

Retrouvez cet article sur bladi

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Libye – Paix : des parlementaires pro-Haftar pour une intervention militaire égyptienne

Le parlement basé dans l’est de la Libye qui appuie le maréchal Khalifa Haftar, a indiqué dans la nuit...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks