INTERNATIONAL Jean Castex en Guyane pour assurer l'engagement de l'État...

Jean Castex en Guyane pour assurer l’engagement de l’État face au coronavirus

-

Le nouveau Premier ministre français Jean Castex, accompagné des ministres des Outre-Mer et de la Santé, va passer quelques heures la Guyane, particulièrement touchée par le coronavirus et qui se prépare à un pic épidémique d’ici une à deux semaines. Le chef du gouvernement vient apporter son soutien à la population et répéter ses appels à la vigilance face au Covid-19.

Pour son premier déplacement outre-mer, Jean Castex se rend sur l’un des derniers fronts sanitaires du pays. Une semaine après sa nomination à Matignon, le Premier ministre veut envoyer un signal fort. L’ex-monsieur déconfinement va se montrer « aux côtés » des Guyanais, durement frappés par le coronavirus et leur dire qu’ils ne sont pas oubliés par le gouvernement.

Accompagné par le ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, et le ministre de la Santé Olivier Véran, le chef du gouvernement est attendu à Cayenne au centre interministériel de crise et doit aussi rencontrer personnel hospitalier et élus. Ce territoire de 300.000 habitants, grand comme le Portugal, en pleine phase ascendante de l’épidémie de Covid-19. Les centres hospitaliers sont en forte tension.

État d’urgence sanitaire

La Guyane est toujours placée sous état d’urgence sanitaire comme l’île française de Mayotte dans l’océan Indien. Le territoire comptait samedi 5.949 cas de coronavirus confirmés – dont 130 hospitalisations et 23 patients en réanimation – et 26 décès. Le pic de l’épidémie est attendu dans la deuxième quinzaine de juillet.

Depuis le mois de mai, en raison notamment de la proximité de la Guyane avec le Brésil voisin fortement touché, le virus met à mal le système de santé déjà fragile. Les trois hôpitaux du territoire – les centres hospitaliers de Cayenne, Kourou et l’ouest guyanais -, déjà mobilisés pour des patients victimes de la leptospirose ou de la dengue, ont déclenché le week-end dernier des plans de crise, rapporte l’Agence France presse.

Plus d’une centaine de membres de la réserve sanitaire sont déjà sur place et 22 militaires du service de santé des armées et du matériel de santé sont arrivés vendredi en soutien au Centre hospitalier de l’Ouest guyanais (CHOG) à Saint-Laurent du Maroni.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks