AFRIQUE Air Namibia : la justice suspend la décision de...

Air Namibia : la justice suspend la décision de clouer au sol ses avions

-

La justice namibienne a suspendu jeudi jusqu’au mois prochain la décision du gouvernement de clouer au sol les avions de la compagnie nationale Air Namibia, dont les difficultés financières ont été aggravées par la pandémie de coronavirus.

En début de semaine, le ministère des Transports avait annoncé à l’entreprise sa décision d’interdire ses vols car elle n‘était plus, selon lui, capable de “financièrement assurer un service sûr, satisfaisant et fiable”.

Le ministère lui avait laissé jusqu’au 22 juillet “pour (lui) fournir la preuve qu’il a obtenu les fonds requis pour satisfaire à la loi”, faute de quoi elle perdrait son autorisation d’opérer.

Elle doit être restructurée et s’il faut procéder à sa liquidation, nous le ferons

Juste après son entrée en vigueur, la décision a été levée jeudi en urgence par la Haute-cour de Windhoek, saisie par Air Namibia qui la jugeait illégale.

La mesure “est suspendue jusqu‘à l’examen du fond du dossier le 3 août 2020”, a-t-il ordonné.

“Nous sommes libres de continuer à opérer”, s’est réjoui dans une déclaration le porte-parole de la compagnie, Paul Nakawa, “nos vols intérieurs continuent selon le programme prévu”.

Victimes depuis des années de sérieux trous d’air financiers, Air Namibia subit de plein fouet comme ses concurrentes les effets de la fermeture des frontières aériennes consécutive à la pandémie de Covid-19.

Depuis mars, elle n’assure plus que des vols intérieurs en vertu de l‘état d’urgence voté par le gouvernement.

Le mois dernier, le président Hage Geingob a évoqué une possible liquidation de la compagnie.

“Elle doit être restructurée et s’il faut procéder à sa liquidation, nous le ferons”, a lancé le chef de l’Etat devant le Parlement, “elle ne fait que perdre de l’argent”.

La semaine dernière, le ministère des Finances a évalué à 360 millions d’euros l’enveloppe nécessaire à son renflouement.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks