AFRIQUE Sénégal: la crise du coronavirus relance le débat sur...

Sénégal: la crise du coronavirus relance le débat sur l’absence de Premier ministre

-

Au Sénégal, l’économie du pays est frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus et le président Macky Sall a prévenu que le taux de croissance risquait « de tomber de 6,8% à 1,1%, voire moins ». Face à cette crise inédite, le chef de l’État est en première ligne, sans Premier ministre, puisque la fonction a été supprimée l’an dernier après sa réélection. Dans ce contexte, le débat sur l’utilité de ce poste refait surface.

En supprimant, à la surprise générale, le poste de Premier ministre l’an dernier, l’objectif affiché du président Macky Sall était de gagner en efficacité. Mais aujourd’hui, c’est le contraire, estime Théodore Chérif Monteil, député Union Citoyenne Bunt Bi, membre de la majorité : « Si on prend l’exemple de la gestion de la pandémie, quand il a fallu réajuster comme il n’y a pas de coordination, le ministère de la Santé prend ses décisions, le ministère du Développement social prend ses décisions etc… et c’est comme si on a une charrue avec des ânes qui tirent chacun de leur côté. »

Plus d’intermédiaire, plus de courroie de transmission, le chef de l’État se retrouve donc bien seul, selon Babacar Justin Ndiaye, chroniqueur politique : « Le Premier ministre permet au président de la République d’avoir une sorte de paroi, donc un fusible, mais je crois qu’à la lumière des défis, du sentiment général de l’opinion le président est trop exposé, trop surchargé. »

Une situation qui fragilise le président pour Moussa Diaw, enseignant chercheur en sciences politiques : « C’est vrai qu’il a concentré tous les pouvoirs entre ses mains, mais il apparaît en première ligne lors des critiques. Chaque fois qu’il y a des problèmes, on demande l’intervention du président de la République. Aujourd’hui, la question foncière pose problème et les populations demandent l’arbitrage du président de la République. »

Macky Sall qui est en retrait depuis deux semaines, après avoir été en contact avec une personne testée positive au coronavirus, selon la présidence. Sa quarantaine devrait en principe s’achever ce mercredi.

Selon le dernier bilan officiel sur la pandémie, le Sénégal enregistre 137 décès pour 7 547 cas, dont 2 386 actuellement sous traitement.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks