SCIENCE L'exploitation forestière connaît un boom en Europe

L’exploitation forestière connaît un boom en Europe

-

Au cours des dernières années, l’Europe a connu une hausse considérable de l’exploitation forestière. Alors que près de 38% des territoires de l’Union européenne sont couverts par des forêts, la demande croissante en bois constitue un défi pour une exploitation durable de ces ressources.

Entre 2016 et 2018, l’exploitation forestière européenne a augmenté de 49%, et la perte de la biomasse s’est élevée à 69%, par rapport aux chiffres de 2011-2015. La péninsule Ibérique, les pays baltes et les pays nordiques sont les zones où l’exploitation pratiquée est la plus intensive.

Augmentation des émissions de CO2

Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Research, qui a récolté ces données via l’analyse d’images satellites, met en garde sur les effets potentiellement néfastes de cette industrie sur la biodiversité, l’érosion des sols et la régulation de l’eau.

L’exploitation forestière et la perte de biomasse ne devraient pas entraîner de diminution de la superficie totale des forêts de l’Union européenne, en raison du cycle de régénération de celles-ci, mais elles ont un impact à court terme sur la capacité d’absorption du carbone des forêts, qui s’en trouve réduite.

«Les forêts continuent à être un puits de carbone, mais moins qu’avant. Même si une partie du carbone de la biomasse récoltée est utilisée dans des produits en bois durables, remplaçant éventuellement des matériaux plus gourmands en énergie tels que l’acier ou le ciment, la plus grande partie retournera dans l’atmosphère sous forme de CO2 dans un court laps de temps, de quelques mois à quelques années. Jusqu’à ce que le stock de carbone dans les zones exploitées revienne aux niveaux précédents, ce qui prend plusieurs décennies selon le type de forêt, une augmentation de la récolte équivaut donc à une augmentation des émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère», explique Guido Ceccherini, l’un des auteurs de l’étude, affilié au Centre commun de recherche de la Commission européenne.

L’absorption du carbone par les massifs forestiers joue de fait un rôle naturel important dans la lutte contre le dérèglement climatique: les forêts compensent près de 10% des émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne.

Dans la mesure où les zones exploitées sont vouées à être replantées, le bilan carbone de l’Europe ne devrait pas être affecté à long terme. Néanmoins, l’augmentation croissante des pratiques d’exploitation depuis 2015 ne constitue pas un modèle durable pour la gestion des forêts.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

La théorie de la vitre brisée, ou comment les maths préviennent le crime

Au croisement des maths et de l'anthropologie, une équipe américaine travaille depuis plus de dix ans sur la meilleure...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks