AFRIQUE Coronavirus : la transmission asymptomatique, grande inconnue

Coronavirus : la transmission asymptomatique, grande inconnue

-

Le degré de transmission du coronavirus par des personnes ne présentant aucun symptôme reste une « grande inconnue », a précisé un scientifique de l’Organisation mondiale de la santé.

Le Dr Maria Van Kerkhove a déclaré lundi qu’il était « très rare » que des personnes asymptomatiques transmettent la maladie.

Mais elle a maintenant souligné que cette observation était basée sur un ensemble d’études relativement restreint.

Les preuves suggèrent que les personnes présentant des symptômes sont les plus infectieuses, mais la maladie peut être transmise avant qu’elles ne se développent.

Bien qu’une proportion de personnes soit positive sans symptômes, on ne sait pas combien d’entre elles vont infecter d’autres personnes.

Le Dr Van Kerkhove a déclaré que les preuves dont elle a parlé provenaient de pays qui ont procédé à une « recherche détaillée des contacts »,

En examinant les enquêtes sur les groupes d’infections dans divers pays, elle a déclaré que lorsqu’un cas asymptomatique avait été suivi, il était « très rare » de trouver des infections secondaires parmi leurs contacts.

Mais il reste à savoir s’il en est de même au niveau mondial.

Les incertitudes qui en découlent soulignent l’importance des mesures de confinement pour « réduire massivement le nombre de personnes infectées », a déclaré le professeur Liam Smeeth, épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Il a déclaré qu’il avait été « surpris » par la déclaration de l’OMS mais qu’il n’avait pas vu les données sur lesquelles elle était basée.

Le directeur du programme d’urgence sanitaire de l’OMS, le Dr Michael Ryan, a déclaré qu’il était « absolument convaincu » qu’une transmission asymptomatique se produisait, « la question est de savoir dans quelle mesure ».

Le Dr Van Kerkhove, responsable des maladies émergentes à l’OMS, a fait la distinction entre trois catégories :

  • Les personnes qui ne développent jamais de symptômes (asymptomatiques)
  • Les personnes dont le test est positif alors qu’elles n’ont pas encore de symptômes – mais qui continuent à en développer (pré-symptomatiques)
  • Les personnes présentant des symptômes très légers ou atypiques qui ne se rendent pas compte qu’elles ont un coronavirus

Certains rapports font une distinction entre ces catégories alors que d’autres n’en font pas, ce qui, selon elle, ainsi que les groupes relativement petits de personnes étudiées, rendent difficile de tirer des conclusions fermes.

Mais le Dr Van Kerkhove a déclaré que le poids des preuves suggérait que les personnes qui ne développent jamais de symptômes ne jouaient pas un rôle significatif dans la transmission du virus dans les endroits étudiés.

Les études qui ont testé des échantillons de la population pour trouver des cas asymptomatiques, puis ont retracé leurs contacts, ont trouvé beaucoup moins d’infections secondaires que dans les contacts des personnes qui avaient eu des symptômes.

C’est ce qui a conduit l’OMS à conclure, dans un guide sur le port des masques publié ce week-end : « Les preuves disponibles de la recherche des contacts rapportées par les États membres suggèrent que les personnes infectées asymptomatiquement sont beaucoup moins susceptibles de transmettre le virus que celles qui développent des symptômes ».

Si les personnes qui ne présentent pas de symptômes semblent être capables d’infecter d’autres personnes, les preuves actuelles suggèrent toujours que les personnes présentant des symptômes sont les plus à risque.

Un résultat positif ne suffit pas à déterminer la quantité de virus présente dans l’organisme d’une personne. Et c’est ce que l’on appelle la charge virale, ainsi que le fait qu’une personne infectée éternue ou tousse et le type de contact qu’elle a avec d’autres personnes, qui influencent la probabilité de transmission de la maladie.

Le Dr Van Kerkhove a souligné que, puisque le coronavirus « passe principalement par des gouttelettes infectieuses », c’est lorsque les gens toussent ou éternuent qu’ils sont le plus à même de transmettre la maladie.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks