AFRIQUE Conflit en Libye: les étrangers peuvent-ils apporter la réconciliation?

Conflit en Libye: les étrangers peuvent-ils apporter la réconciliation?

-

Les ministres des Affaires étrangères de Turquie et de Russie devraient discuter des efforts pour mettre fin aux combats en Libye lors des pourparlers à Istanbul dimanche.

Ankara et Moscou soutiennent les parties adverses dans le conflit, qui a déplacé des dizaines de milliers de personnes depuis avril de l’année dernière.

Aucun des deux n’a donné de détails sur ce qui sera exactement discuté lors de la réunion – mais il ne fait aucun doute que la guerre en Libye figurera en bonne place à l’ordre du jour, car les deux parties ont une influence significative dans le conflit.

Les Turcs soutiennent le gouvernement basé à Tripoli, la capitale de la Libye.

La Russie soutient l’autre camp, soutenant le général renégat Khalifa Haftar – qui a subi ces dernières semaines une série de défaites majeures.

Le côté gouvernemental a repoussé ses forces loin dans l’est de la Libye et il pourrait fort bien vouloir continuer à avancer et à s’emparer du terrain.

Mais plus tôt cette semaine, la Russie a déclaré qu’elle partageait avec la Turquie le désir de créer les conditions des pourparlers et de la réconciliation.

Peut-être lors de leur réunion à Istanbul, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu et son homologue russe Sergei Lavrov trouveront des moyens de contrôler leurs alliés sur le terrain en Libye et de les persuader d’accepter un cessez-le-feu.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks