CULTURE Qui a sculpté les moaï de l'île de Pâques?

Qui a sculpté les moaï de l’île de Pâques?

-

Les «longues-oreilles» les auraient façonnés à leur image.

Selon la tradition orale, deux races d’hommes auraient coexisté pendant un temps sur l’île: les Hanau-Momoko, ce qui signifierait les «oreilles-courtes» (selon l’ethnologue Francis Mazière les «hommes affaiblis») et les Hanau-Eepe, les «longues-oreilles» (selon Mazière les «hommes forts» ou les «hommes corpulents»).

Les Hanau-Eepe, premiers habitants de l’île, auraient sculpté les moaï, peut-être d’après leur propre image. Les Hanau-Momoko seraient arrivés bien plus tardivement depuis les îles polynésiennes. Selon la légende, ils auraient été un temps au service des «longues-oreilles» autochtones qui étaient alors en petit nombre, à l’état de derniers survivants de leur race. Les Hanau-Momoko les auraient ensuite massacrés lors d’une révolte.

Un Pascuan aurait dit à Francis Mazière: «Les premiers habitants de l’île sont les survivants de la première race du monde. De couleur jaune, très grands, longs bras, vaste corpulence du thorax, oreilles énormes mais pas de lobe distendu, cheveux blond pur.»

Il est à noter que les moaï de premier style semblent, par leur érosion et la couche de sédiments accumulés autour d’eux (il est très peu probable qu’il aient été enfouis volontairement à une telle profondeur), beaucoup plus anciens que l’âge qui leur est généralement donné.

Le type pré-incas sur l’île de Pâques

L’explorateur hollandais Jakob Roggeveen débarqua sur l’île le dimanche de Pâques 1722 (d’où le nom de l’île, qui s’appelle en fait Rapa Nui). Il décrivit les insulaires comme étant de toutes les couleurs («bruns, jaunes, blancs») et affirma qu’ils se distendaient les oreilles avec de grands disques. Roggeveen nota également que certains habitants étaient de très haute taille (deux mètres voire plus), notamment des hommes roux de type caucasien.

Cela est intéressant car les Espagnols qui explorèrent l’empire inca trouvèrent également des hommes au teint clair, aux cranes dolichocéphales, de très haute stature, qui se présentèrent comme les derniers descendants de la race qui précéda les Incas, celle qui aurait édifié Tiahuanaco et les autres sites mégalithiques.

Il faut se rappeler que si les Incas se laissèrent si facilement dominer par les Espagnols, c’est parce qu’ils crurent à l’origine voir en eux le peuple de Viracocha, ce dieu civilisateur légendaire, blanc et barbu, qui serait apparu avec les siens près du lac Titicaca après un déluge et qui serait reparti par la mer, vers l’ouest.

On trouve sur l’île de Pâques un mur de même type que les murs pré-incas: pierres massives, à l’assemblage complexe, parfaitement ajustées.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Toulouse: une proxénète de 17 ans mise en examen et écrouée

Source BFMTV Une jeune femme de 17 ans et demi, qui exploitait plusieurs adolescentes "recrutées" dans un foyer pour mineurs,...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks