À la Une Coronavirus: Les restrictions des contacts sociaux "mettent les adolescents...

Coronavirus: Les restrictions des contacts sociaux « mettent les adolescents en danger »

-

Selon les neuroscientifiques, la réduction des contacts entre les adolescents et leurs amis pendant la pandémie pourrait avoir des conséquences néfastes à long terme.

L’utilisation des médias sociaux pourrait compenser certains effets négatifs de la distanciation sociale, écrivent-ils dans The Lancet Child & Adolescent Health.

À un moment sensible de leur vie, leur développement cérébral, leur comportement et leur santé mentale pourraient en souffrir.

L’adolescence – définie par les scientifiques comme la période comprise entre 10 et 24 ans – est une étape sensible, où les jeunes veulent passer plus de temps avec leurs amis qu’avec leur famille, alors qu’ils se préparent à la vie adulte.

Combinée à des changements hormonaux et biologiques majeurs, c’est une période clé dans le développement du cerveau.

C’est aussi la période de la vie où les problèmes de santé mentale sont les plus susceptibles de se développer.

Ces experts demandent que les écoles soient rouvertes en priorité aux jeunes lorsqu’elles sont sûres.

Mais l’arrivée du coronavirus a bouleversé tout cela, affirme le professeur Sarah-Jayne Blakemore, du département de psychologie de l’université de Cambridge et auteur principal de l’article d’opinion.

« En raison de l’impact de la pandémie de Covid-19, de nombreux jeunes dans le monde ont actuellement beaucoup moins de possibilités d’interagir face à face avec leurs pairs dans leur réseau social à un moment de leur vie où cela est crucial pour leur développement », dit-elle.

« Même si les mesures d’éloignement physique sont temporaires, plusieurs mois représentent une grande partie de la vie d’un jeune.

Aussi, demande t-elle instamment aux décideurs politiques de se pencher d’urgence sur le bien-être des jeunes actuellement ».

Plus des deux tiers des jeunes adolescents britanniques, âgés de 12 à 15 ans, ont un profil sur les réseaux sociauxCopyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionPlus des deux tiers des jeunes adolescents britanniques, âgés de 12 à 15 ans, ont un profil sur les réseaux sociaux

L’article de Viewpoint, écrit avec Amy Orben, chercheur à Cambridge, et Livia Tomova, du Massachusetts Institute of Technology, appelle à davantage de recherches pour comprendre les effets de la « privation sociale » sur les adolescents.

À l’heure actuelle, la recherche sur les animaux est tout ce dont ils disposent – et elle suggère que les primates non humains et les rongeurs connaissent une augmentation du comportement anxieux et une diminution des fonctions cérébrales liées à l’apprentissage et à la mémoire lorsque le contact social leur est retiré.

Selon eux, cela est probablement dû au manque d’expérience en matière d’apprentissage social.

Impact des médias sociaux

Mais comme 69 % des jeunes adolescents britanniques âgés de 12 à 15 ans ont un profil sur les réseaux sociaux, les contacts sociaux sont toujours possibles, que ce soit par le biais d’Instagram ou des jeux en ligne.

La question est de savoir dans quelle mesure et quels types de communication numérique contribuent à réduire les effets de la distance physique, explique le Dr Orben.

Selon le docteur,« Certaines études ont montré qu’une utilisation active des réseaux sociaux, comme l’envoi de messages ou la publication directe sur le profil d’une autre personne, augmente le bien-être et aide à entretenir les relations personnelles.

« Cependant, il a été suggéré que les utilisations passives des réseaux sociaux, comme le défilement des flux d’informations, ont une influence négative sur le bien-être ».

En raison des règles de confinement mises en place pour arrêter la propagation du virus, les écoles du Royaume-Uni sont fermées à la plupart des enfants depuis le 20 mars.

Un petit nombre d’élèves de l’école primaire sont revenus en Angleterre, mais seulement en petits groupes.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Toulouse: une proxénète de 17 ans mise en examen et écrouée

Source BFMTV Une jeune femme de 17 ans et demi, qui exploitait plusieurs adolescentes "recrutées" dans un foyer pour mineurs,...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks