SANTÉ Revoirsonmédecin, les patients chroniques doivent consulter leur médecin

Revoirsonmédecin, les patients chroniques doivent consulter leur médecin

-

Une campagne de sensibilisation a été lancée pour rappeler aux patients atteints d’une maladie chronique de l’importance de consulter un professionnel de santé.

Les patients boudent toujours les consultations médicales. Un sondage réalisé par l’Institut B3TSI pour la Fédération Française des Diabétiques et ses quatre partenaires Alliance du Cœur, Le Collectif National des personnes atteintes d’obésité, La Fondation pour la recherche sur l’HTA et la Société Française de Santé Digitale dévoile que quatre personnes touchées par une maladie chronique sur dix ne sont pas retournées voir leur médecin généraliste, spécialiste ou repris leurs soins courants. En France, 10 à 15 millions de Français sont touchés par une maladie chronique.

Si 29% envisagent de le faire dans les quatre prochaines semaines, 12% n’y pensent pas encore. Un constat très inquiétant pour le vice-président de la Fédération Française des Diabétiques, Jean-François Thébaut : “Cette affirmation est très inquiétante. Nous redoutons l’explosion des complications liées aux maladies chroniques, aux maladies cardio-métaboliques, à l’hypertension, à l’obésité et même au retard pris pour le dépistage des cancers et qui vont d’un seul coup resurgir tous ensemble. Il s’agit d’une véritable bombe à retardement car la maladie chronique est sournoise et très insidieuse”. Dans le détail, 35% des sondés ont voulu éviter la propagation du virus et 36% n’ont pas souhaité apporter une surcharge de travail supplémentaire à son médecin. Une erreur. Selon Jean-François Thébaut, vice-président de la Fédération Française des Diabétiques, : “les patients ne veulent pas déranger leurs soignants avec leur maladie, ils pensent qu’il y a bien plus grave qu’eux et qu’ils passeront après. Pourtant le suivi d’une maladie chronique comme le diabète par exemple, est primordial pour éviter des aggravations. Il est donc urgent pour ces personnes de retourner voir leur médecin et de poursuivre leur suivi médical”.

“Prenez soin de vous”

Ce sondage a été réalisé sur 2 400 personnes touchées par une maladie chronique en France, du 29 mai au 8 juin 2020. Pour tenter de ramener ces patients vers les professionnels de santé, la campagne #revoirsonmédecin a été lancé avec un message simple : Maintenant, prenez soin de vous, prenez rendez-vous, en consultation ou téléconsultation. “Il s’agit d’une priorité absolue pour les associations de patients. Nous ne voulons pas que la peur de contracter le virus soit le deuxième tueur après le Covid-19 des patients qui ne vont pas consulter. Cette peur peut être paralysante car les personnes atteintes d’obésité sont extrêmement fragiles face au Covid-19 et sont restées strictement confinées. Il est désormais urgent qu’elles consultent à nouveau sans crainte, c’est l’objectif de cette campagne”, souligne Anne-Sophie Joly, présidente du CNAO2.

En France, toutes les régions n’ont pas eu la même réaction. Si en Bourgogne-Franche-Comté, seulement 60 % des personnes touchées par une maladie chronique ont connu un report ou une annulation de rendez-vous médicaux, de contrôle ou d’examen, elles ont été 69 % à en être victimes sur l’ensemble de la France. À l’inverse, c’est en région Paca que le nombre de reports de rendez-vous médicaux chez un spécialiste a été le plus important durant cette période avec 51 % versus 44 % sur la France.

Aujourd’hui, les Français font confiance à la téléconsultation. Pendant le confinement, 24 % des Français atteints de maladies chroniques ont consulté leur médecin généraliste et 28 % ont consulté leur spécialiste en téléconsultation. “Aujourd’hui, les personnes atteintes de maladies cardiaques doivent absolument reprendre contact avec leur médecin traitant et/ou leur cardiologue d’abord par téléphone afin de juger du moyen le plus pertinent pour effectuer un bilan biologique, de refaire le point dans leur dépistage ou leur suivi et de décider d’un nouveau protocole réadapté que ce soit lors d’une téléconsultation ou d’une consultation en présentiel de façon à prévenir la survenue de complications”, précise Philippe Thébault, président d’Alliance du Cœur.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks