INTERNATIONAL Marseille: deux policiers suspendus, un mois après leur condamnation...

Marseille: deux policiers suspendus, un mois après leur condamnation pour violences

-

Ils ont été condamnés en première instance pour avoir roué de coups un adolescent de 16 ans. Un mois après, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône a reçu mercredi deux arrêtés de suspension concernant ces deux policiers marseillais, a indiqué un porte-parole.

Ils continuaient d’exercer

Mi-mai, ils avaient été condamnés à quatre ans de prison dont deux fermes en première instance pour avoir frappé à coups de pieds et de poings un adolescent qui sortait faire des courses dans une épicerie de nuit en février 2018.

La victime des deux policiers concernés avait été conduite par les pompiers aux urgences, où une interruption totale de travail de 15 jours lui avait été délivrée. L’adolescent présentait en effet une fracture sous l’œil et de nombreux hématomes et contusions au visage et aux genoux.

Les policiers avaient fait appel de leur condamnation et étaient ressortis libres du tribunal. Jusqu’à jeudi, ils continuaient d’exercer leur métier, au sein de la Compagnie d’intervention et de sécurisation (CSI) comme l’a révélé le quotidien 20 Minutes  

L’avocate de la victime critique le délai

L’avocate de la victime, Maître Linda Sennaoui, s’était déjà indignée que ces policiers aient continué à travailler « au contact de la population, dans leur secteur du Nord de Marseille », après l’enquête sur les faits délivrée en avril 2019 par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

« La police s’est retranchée derrière le délai de la procédure pénale alors qu’elle pouvait procéder à une enquête administrative sans attendre », déplore Maître Sennaoui. « Mais que voulez-vous qu’on attende de la hiérarchie à Marseille alors que le patron de la CSI est venu témoigner en faveur des deux policiers au procès? »

L’avocate avait même écrit au ministre de l’Intérieur le 8 juin. Elle estime que « le coup de fil de la journaliste de 20 minutes  qui a précité la suspension ». La DDSP, elle, assure que le délai « correspond au temps de la procédure »: « Ça ne se fait pas du jour au lendemain. »

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Toulouse: une proxénète de 17 ans mise en examen et écrouée

Source BFMTV Une jeune femme de 17 ans et demi, qui exploitait plusieurs adolescentes "recrutées" dans un foyer pour mineurs,...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks