CULTURE Bad Bunny, l'icône de la trap latine qui redéfinit...

Bad Bunny, l’icône de la trap latine qui redéfinit les codes de la musique populaire

-

En seulement quatre années, le rappeur portoricain est devenu l’un des artistes les plus écoutés au monde en chantant en espagnol.

En 2004, quand l’artiste portoricain Daddy Yankee introduit le reggaeton aux États-Unis et au monde avec son tube «Gasolina», chanter ou rapper en anglais semble indispensable pour espérer faire carrière à l’international.

Deux décennies plus tard, les choses ont bien changé. En témoigne le succès du portoricain Bad Bunny, éminente figure d’une nouvelle vague de la musique urbaine latine qui mêle reggaeton et trap.

Son deuxième album YHLQMDLG (Yo Hago Lo Que Me Da La Gana), sorti le 29 février dernier, a démarré à la seconde place du Billboard 200, devenant l’album en langue espagnole le mieux classé de l’histoire musicale américaine.

En imposant ses chansons dans les tops internationaux, Bad Bunny, à l’image de ses collègues J Balvin et Ozuna, contribue à écrire une nouvelle page de la pop mondiale.

Loin de l’hégémonie blanche et anglo-saxonne du début du siècle, cette nouvelle musique populaire, portée par le streaming, s’affranchit des barrières géographiques et linguistiques.

Lire la suite

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks