AFRIQUE Innovation « made in Bénin » et retour à...

Innovation « made in Bénin » et retour à l’effervescence démocratique

-

Prévues de vieille date, les élections communales sont désormais un rendez-vous constitutionnel au Bénin. Mais qui dit élections dit interactions entre le peuple et les candidats.  Seulement, comment le contexte du COVID-19, réussir à tenir des élections ? Le Bénin a trouvé et expérimenté sa formule. Qui pourra, demain, en inspirer d’autres

Élections Communales du 17 Mai 2020

Que faire donc lorsque l’exigence légale se heurte à une contingence imprévue, qui s’impose par son caractère apparemment insoluble ?  Les Béninois, qui ne manquent pas de ressources, ont su répondre à cette problématique.

Sous la responsabilité de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication pour garantir aux cinq partis en lice une égalité de traitement, la campagne électorale a été exclusivement médiatique pour les cinq partis engagés dans la compétition. Exit les traditionnels meetings géants et autres contacts directs entre candidats et électeurs.

Le jour du vote proprement dit, le dimanche 17 mai 2020, chaque électeur a reçu de l’Etat, son masque de protection et, sur les lieux de vote, le dispositif de lavage ou d’aseptisation des mains était déployé, assorti de l’observance globalement satisfaisante de la distance de sécurité sanitaire.

Les réformes politiques produisent leurs effets

Trois jours après ces élections, la CENA a procédé à la proclamation des résultats. Ils consacrent l’apaisement politique dans le pays, après les querelles de l’année dernière lors des législatives et de la première expérimentation des réformes politiques. Cette fois-ci, plusieurs listes sont qualifiées pour prendre part à la compétition. Mais l’électorat se structure de plus en plus, renforçant la rationalisation du paysage politique et l’émergence de partis véritablement nationaux.

Avec un taux de participation s’élevant à 49,14%, ces élections permettent vraiment de tourner la page des législatives. L’Union progressiste (UP) reste la première force politique du pays avec 39,97% des suffrages exprimés et 820 sièges de conseillers, soit près de la moitié des 1815 sièges en jeu. Le Bloc républicain (BR) engrange pour sa part 37,38% des suffrages pour 735 sièges et la Force Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), parti d’opposition, tire son épingle du jeu avec 14,98% des suffrages pour 260 sièges de conseillers répartis dans le pays, avec notamment un ancrage dans certains de ses anciens bastions dans le nord et le centre du pays.

Manquent à la répartition des sièges, le Parti du Renouveau démocratique (5,47%) et l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (2,17%), tous deux se réclamant de la mouvance présidentielle, mais qui n’ont pu franchir la barre des 10% nécessaires pour avoir droit à des sièges.

La clarification et la rationalisation du paysage politique béninois sont donc en marche pour soutenir la nécessaire mutation de cette démocratie qui entend se consolider pour faire enfin jouer aux partis politiques, leur rôle d’animateurs principaux de la vie politique, et de gestionnaires de la cité à travers leurs élus.

In concreto, l’effervescence démocratique qui a tant manqué en avril 2019 était de retour à l’occasion de ces municipales. De bon augure…

PHOTO AFFICHES-V2
 

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks