AFRIQUE G5 Sahel: à l'ONU, le Conseil de sécurité vigilant...

G5 Sahel: à l’ONU, le Conseil de sécurité vigilant sur les droits humains

-

Quelques heures avant l’annonce de la mort du chef d’Aqmi au Mali, le Conseil de sécurité s’est réuni virtuellement, hier, vendredi 5 juin, à New York, pour renouveler son soutien à la lutte anti-terroriste du G5 Sahel. Les diplomates se sont félicités des progrès réalisés par la force conjointe depuis le sommet de Pau, mais se sont également montrés inquiets à propos des manquements aux droits humains par les armées nationales, constatés depuis le début de l’année.

Neutralisations de terroristes, saisies d’armes, libérations d’otages, à l’ONU, l’heure est plutôt aux félicitations pour l’accélération des coopérations entre les cinq pays du Sahel depuis le sommet de Pau. Pour autant, la mission de l’ONU au Mali a alerté sur l’augmentation en parallèle d’exactions contre les civils, et en particulier contre la minorité peul. Le premier rapport sur les droits humains de la Minusma dénombre 101 exécutions extrajudiciaires par l’armée malienne entre janvier et mars, et une trentaine par l’armée nigérienne.

Vigilance du Conseil

L’ambassadeur du Niger a cependant tenu hier à réaffirmer l’engagement des 5 pays du Sahel : « Nous adhérons pleinement au respect des droits de l’homme dans le contexte du G5 Sahel, et plus particulièrement, dans la protection des civils. »

Pourtant, des pressions ont été faites pour que la haut-commissaire aux Droits de l’homme, Michelle Bachelet, n’intervienne finalement pas lors de cette réunion. Cela n’a pas empêché certains diplomates, comme l’ambassadeur belge Marc Pecsteen, de rappeler que le Conseil sera vigilant : « Tout appel au respect de l’État de droit et des droits humains basiques n’est pas purement philosophique. C’est selon nous une condition indispensable pour gagner contre le terrorisme. »

Takuba salué

Les diplomates se sont félicités aussi que le G5 soit renforcé dès cet été par la centaine de forces spéciales européennes du dispositif Takuba

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks