À la Une Les massages au couteau, une pratique taïwanaise ancestrale

Les massages au couteau, une pratique taïwanaise ancestrale

-

Dans le dao liao, la tranche de la main est remplacée par des lames en acier.

Envie d’un massage atypique dans les rues de Taipei? Tentez le dao liao. Cette pratique, dont le nom signifie littéralement «massage au couteau», est une tradition taïwanaise. Très appréciée des habitant·es de l’archipel asiatique, elle est issue de méthodes de médecine japonaise vieilles de plus de 2.000 ans.

Amélioration du sommeil, aide à la guérison des blessures psychologiques comme physiques, le dao liao est réputé pour ses multiples vertus.

Barrage aux énergies négatives

L’idée de pratiquer un massage avec des objets tranchants peut sembler farfelue. Mais on ne les utilise pas par hasard: les couteaux permettent d’absorber les énergies négatives des client·es.

Avant de se tourner vers le dao liao, Hsiao Mei-fang, directrice d’un institut, effectuait des massages des méridiens. «Je gagnais mieux ma vie, mais je ne pouvais plus dormir», confie-t-elle à la BBC. Parasitée selon elle par une constante charge d’énergie négative émanant de sa clientèle, elle a dû arrêter ce type de technique.

Le dao liao est supposé protéger la personne exerçant le massage grâce aux lames, qui absorberaient les énergies, mais son but premier est de cibler les «portes» du chi, à la manière de l’acupuncture.

Pas question de procéder à un massage dao liao lorsque l’on est de mauvaise humeur: les énergies négatives risqueraient de déferler sur la personne massée –sans compter que colère et couteaux font rarement bon ménage.

Hygiène de vie stricte

Pour conserver une énergie propre et saine, les praticien·nes adoptent une hygiène de vie stricte. Leur régime vegan s’accompagne d’exercices quotidiens, dès 5 heures du matin. La journée commence avec cent squats, puis un poirier. Les masseurs et masseuses poursuivent avec une trentaine de minutes de coups de couteaux contre un oreiller, pour harmoniser leur chi.

La clientèle n’échappe pas à cette préparation. Avant une séance, la personne s’apprêtant à se faire masser est invitée à partager dix minutes de squats et d’étirements.

L’art du dao liao est notamment enseigné au The Ancient Art of Knife Massage Dao Liao IChing Education Center, basé à Taipei. Celui-ci forme depuis près de quarante ans des praticien·nes venu·es des quatre coins du monde, en particulier de France, du Japon, du Canada et de Hong Kong.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Toulouse: une proxénète de 17 ans mise en examen et écrouée

Source BFMTV Une jeune femme de 17 ans et demi, qui exploitait plusieurs adolescentes "recrutées" dans un foyer pour mineurs,...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks