C’est une première : une femme a été désignée PDG la mieux payée au monde. Un classement a été établi par la société Equilar selon lequel la patronne de la multinationale AMD (Advanced Micro Devices), spécialisée dans la fabrication de semi-conducteurs et de cartes graphiques, apparaît comme la dirigeante la mieux payée au monde, relève le site de l’Associated Press. Son nom, Lisa Su. Elle a gagné 58,5 millions de dollars en 2019. Il s’agit d’une rémunération prodigieuse, multipliée par quatre en un an. Lisa Su se retrouve en tête du classement de l’Associated Press des PDG les mieux payés, devant David Zaslav, de la société Discovery, qui pesait, lui, 45,8 millions de dollars l’an dernier. Le troisième à monter sur le podium n’est autre que Roger A. Iger, a gagné 45,5 millions de dollars, et il est à la tête de Walt Disney.

Seules 5% des entreprises des 500 sociétés cotées en bourse aux Etats-Unis sont dirigées par des femmes

Cette première est historique et exceptionnelle, car seules 5% des entreprises du S&P500 sont dirigées par des femmes. Il s’agit de l’indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux Etats-Unis. Le classement ne compte qu’une femme de plus par rapport à celui de l’année 2018. La rémunération de Lisa Su est par ailleurs deux fois plus élevée que celle des deux autres seules femmes présentes au classement d’Equilar : Marilyn Hewson, la patronne de Lockheed Martin dont le salaire atteint les 24,4 millions de dollars, et Mary Barra, PDG de General Motors Co, dont le sallaire est de 21,3 millions de dollars. Enfin, Associated Press rappelle que si la rémunération médiane des femmes qui composent le classement est plus élevée que celle de leurs homologues masculins, soit 13,9 millions de dollars contre 12,3 millions, l’augmentation de cette rémunération est plus faible, de seulement 2,3% pour les femmes entre 2018 et 2019 contre +5,4% pour les hommes.