À la Une LE RWANDA PRÊT À DÉPLOYER DES ROBOTS POUR LUTTER...

LE RWANDA PRÊT À DÉPLOYER DES ROBOTS POUR LUTTER CONTRE LE CORONAVIRUS

-

Début mai, le ministre rwandais de la Santé, Daniel Ngamije a révélé que prochainement, le pays commencera à utiliser des robots humanoïdes dans ses centres de traitement des coronavirus pour minimiser les interactions humaines.

Les robots fabriqués par la société belge de technologie robotique basée à Kigali, ZoraBots, seront déployés tout au long de la pandémie. Certains des robots qui étaient déjà au Rwanda seront programmés pour incarner des caractéristiques épidémiques tandis que le reste sera importé. Selon Daniel Ngamije, « les robots seront utilisés comme interface entre les médecins et les patients pour éviter tout contact humain possible ».

En outre, Daniel Ngamije a révélé que les robots CRUZR avaient été testés dans le traitement des patients COVID-19 et les médecins ont été formés sur la façon de les faire fonctionner.

Dépister 200 patients par minute

Les robots humanoïdes seront utilisés pour surveiller notamment la température, la fréquence cardiaque, le sang et les niveaux d’oxygène, et relayer à distance les réponses des médecins et infirmières. « Un robot peut dépister la température de 200 patients en une minute », s’est félicité Daniel Ngamije.

De même, le ministre rwandais de la Santé a ajouté qu’un médecin peut contrôler l’état d’un patient COVID-19 plus de quatre fois par jour, selon son état de santé, augmentant alors ses chances de contracter le virus. Avec le robot, « lorsque le médecin souhaite discuter avec le patient, il utilise la vidéoconférence permettant au médecin d’avoir une conversation en direct avec le patient », a affirmé Daniel Ngamije.

Les autres caractéristiques des robots humanoïdes comprennent les capacités de reconnaissance faciale, la maîtrise de la livraison de nourriture, d’eau et de médicaments dans et hors des services hospitaliers, et peuvent imposer un port de masque approprié à tout moment. En plus d’être affecté aux centres de traitement, Daniel Ngamije a affirmé que les robots seront utilisés pour mesurer les températures dans d’autres lieux publics tels que les arrêts de bus et les entrées des galeries marchandes.

Le robot, l’avenir pour la lutte contre les pandémies

La diffusion mondiale de COVID-19 a vu les technologies robotiques et l’intelligence artificielle comme une ressource efficace et sûre pour lutter contre la pandémie. Les nombreuses caractéristiques de ces humanoïdes aident à protéger les médecins contre la pandémie de coronavirus, limitant ainsi sa propagation.

Avec son récent déploiement au Rwanda, les robots aideront les agents de santé de première ligne à freiner la propagation du virus tout en respectant la distance sociale.

Depuis l’épidémie de COVID-19, le pays d’Afrique de l’Est a déployé des drones pour sensibiliser le public à la pandémie. En date du 13 mai 2020, le Rwanda avait enregistré 286 cas de coronavirus dont 153 guérisons. Aucun décès n’a été enregistré.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks