ACCUEIL Miracle en Afghanistan : un nouveau-né survit à deux...

Miracle en Afghanistan : un nouveau-né survit à deux balles dans le corps

-

Mardi dernier en Afghanistan, une petite fille de 2 heures a survécu à deux balles dans le corps, après une attaque tragique à la maternité de Kaboul qui a fait 24 morts.

C’est un véritable miracle qui s’est produit en Afghanistan mardi dernier, lors de l’attaque tragique de la maternité de Dasht-e-Barchi (Kaboul) qui a fait 24 morts. Alors qu’elle était en vie depuis seulement 2 heures, une petite fille a survécu à deux balles dans le corps, dont l’une avait partiellement détruit sa jambe droite, rapporte la BBC. Si le nouveau-né a été opéré avec succès mercredi, les trois agresseurs ont malheureusement réussi à tuer sa mère.

”Tuer les mères” était en effet le but de cette attaque qui a duré 4 heures, a déclaré à l’AFP l’ONG Médecins sans frontières, en charge de cette maternité de 55 lits depuis 2014. La fusillade a fait de nombreux blessés mais aussi et surtout 24 victimes. 11 mères ont été tuées dont 3 qui étaient en train d’accoucher. Les autres victimes sont des nouveau-nés et des infirmières.

L’État islamique soupçonné d’être responsable de l’attaque

Si l’attaque n’a pas été revendiquée, le gouvernement afghan et les Etats-Unis ont pointé du doigt le probable responsable : l’Etat Islamique. “Ils sont entrés dans les chambres de la maternité, en tirant sur les femmes qui étaient dans leurs lits. C’était méthodique. Les murs étaient criblés d’impacts de balles, il y avait du sang sur le sol (…) C’est choquant. Nous savons que cette zone a subi des attaques dans le passé, mais personne ne pouvait croire qu’ils s’en prendraient à une maternité”, a déploré Frédéric Bonnot, le responsable des programmes MSF en Afghanistan.

”Mardi matin, mon monde, ma vie, a pris fin. Je suis ravi que ma petite fille soit vivante, mais ma femme est partie”, s’est de son côté lamenté le père du petit bébé miraculé. Selon les autorités afghanes, les trois terroristes ont finalement été tués par les forces gouvernementales après quatre heures d’affrontement.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks