ACCUEIL Coronavirus : Obama fustige les responsables qui ne font...

Coronavirus : Obama fustige les responsables qui ne font « même pas semblant d’être responsables », un tacle à Trump

-

L’ancien président américain Barack Obama s’est adressé à des étudiants samedi lors d’une cérémonie virtuelle de diplôme, une rare intervention publique depuis le début de la pandémie de Covid-19 et dans laquelle il a indirectement critiqué la gestion de son successeur.

Le démocrate n’a pas l’habitude de critiquer nommément Donald Trump en public, mais il a souvent distillé ses critiques de façon à peine voilée. Lors d’un message de félicitations diffusé lors d’une cérémonie samedi après-midi pour les diplômés du réseau des universités historiquement noires (HBCU), il a ainsi évoqué les conséquences de la pandémie :

« Avant toute chose, cette pandémie a enfin enterré l’idée que tant de nos responsables savent ce qu’ils font », a dit Barack Obama. « Nombre d’entre eux ne cherchent même pas à faire semblant d’être responsables ».

« Fardeau historiquement porté par les communautés noires »

Il a également souligné que la crise sanitaire était un révélateur des inégalités qui frappent les Noirs américains, et il s’est apparemment indigné, sans le nommer, du meurtre d’Ahmaud Arbery, 25 ans, abattu le 23 février alors qu’il faisait un jogging dans un quartier résidentiel de Brunswick, une ville de Géorgie, un Etat du sud des Etats-Unis.

« Une maladie comme celle-ci met en lumière les inégalités sous-jacentes et le fardeau historiquement porté par les communautés noires dans ce pays », a dit Barack Obama. « Nous l’observons quand un homme noir fait son jogging et que des gens décident de l’interpeller, de l’interroger et de l’abattre s’il ne se soumet pas à leurs questions ».

L’ancien président démocrate devait s’exprimer dans un deuxième événement virtuel samedi, cette fois en prime-time, retransmis par plusieurs chaînes de télévision, et baptisé « Graduate Together », à destination des lycéens privés de cérémonies de fin d’études secondaires, qui sont d’ordinaires des événements majeurs dans chaque établissement.

« Désastre chaotique absolu »

En privé, l’ancien président a qualifié plus explicitement la gestion de la pandémie par Donald Trump de « désastre chaotique absolu », lors d’un coup de fil avec d’anciens collaborateurs le 8 mai, selon des médias américains.

Il a assuré qu’il passerait « autant de temps que nécessaire à faire campagne aussi intensivement que possible pour Joe Biden », auquel il a apporté son soutien officiel le 14 avril dans un long message vidéo. Contre Donald Trump qui évoquait l’existence d’une conspiration contre lui surnommée « Obamagate », Barack Obama a répondu la semaine dernière d’un mot tweeté : « Votez ».

Barack et Michelle Obama participeront à une troisième cérémonie, le 6 juin, titrée « Dear Class of 2020 », avec notamment la chanteuse Lady Gaga et la militante pakistanaise et prix Nobel de la paix Malala Yousafzai.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks